Home
Sujet ajouté le
10 septembre 2017
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google
Up Inter-Ex 2017 à Auxerre avec l'AMCA Slideshow

Inter-Ex 2017 à Auxerre

Un cru raffiné de fantaisies

Photos : Winnie & Laurent Berlivet, Peter Lambooy, Catherine Cadou, Gérard Jumelin

Inter-ex est une rencontre internationale qui existe depuis plus de trente ans.
Elle n’a pas lieu chaque fois au même endroit et oscille ces dernières années entre l’Allemagne, la Suisse et la France. Jusqu’à maintenant, c’était le MCB de Boissy-sous-Saint-Yon qui l’accueillait dans l'hexagone. Pour diverses raisons, ce club a choisi de ne pas reconduire la rencontre en 2017 et il a fallu trouver un nouveau club. Grâce à Nila, un Suisse exilé sous les tropiques à l’Ile Maurice, qui passe une partie de l'année à sillonner les terrains de modélisme français et suisses, la perle a été dénichée. Il avait eu l’occasion de séjourner sur le terrain de l'AMCA (Air Model Club Auxerrois) et avait proposé au club de reprendre le flambeau.

Le terrain est situé à une vingtaine de kilomètres au sud d‘Auxerre, dans cette douce région qu’est la Bourgogne. Le terrain à l’écart des habitations, parfaitement dégagé, avec un grand parking où camper, un hangar partiellement ouvert pour abriter les modèles ou déjeuner au sec, une citerne d’eau, etc. possède une piste magnifique qui laisse pantois : un véritable billard bitumé de presque 150 m de long bordé d’herbe rase.
Pour couronner le tout, les membres du club forment une véritable équipe soudée, motivée et redoutablement efficace autour du président Patrick Fleury. On ne pouvait pas trouver mieux pour la relève. Bravo à Nila d’avoir su dénicher ce petit bijou.
Participation mitigée.

Les habitués qui ne manqueraient le rendez-vous pour rien au monde sont venus d’Allemagne, de Belgique, de Suisse, de Hollande ou encore de l'Ile Maurice et bien sûr aussi de France.
Les membres du club n'ont pas tous eu le temps de construire un modèle pour l'occasion mais plusieurs étaient présents à la fois pour l'organisation et comme pilotes.
Le temps légèrement gris et les rares gouttes de pluie d'une petite averse accompagnée d'un vent pas trop fort le samedi n'ont empêché aucun vol. Le ciel s'est même dégagé totalement pour le vol de nuit. Et le dimanche, l'incessant ballet aérien s'est déroulé par un temps sec avec de belles éclaircies et quasiment pas de vent.

Magdalena
Nila a encore déterré un sujet original. Après la reproduction, l'an passé, de l'oiseau de Saqqarah, objet en bois sculpté trouvé dans un tombeau égyptien et vieux de plus de 2000 ans, c’est maintenant un pendentif en or âgé de 1500 ans, découvert dans une tombe en Colombie, fabriqué par des Indiens Quimbayas. Des experts en aéronautique et en biologie ont comparé les formes avec des silhouettes de chauves-souris, de raies et d'oiseaux. D'après eux, les caractéristiques artificielles de ces objets exceptionnels l'emportent sur celles qui semblent de nature organique. Là encore, on peut se poser des questions sur ce qui a bien pu inspirer celui qui l’a fabriqué, tant de siècles avant les prémices de notre aviation.
La forme rappelle celle d'un jet, avec une aile delta, un empennage horizontal et un autre vertical, ce dernier élément n'étant jamais présent, ni chez les oiseaux, ni chez les insectes.
La maquette est 25 fois plus grosse que l’original et n’est pas en or massif mais en Depron marouflé de tissu de verre 50g/m² posé au vitrificateur à parquet. Le fuselage est issu d'une bouteille en plastique mise sous pression et chauffée pour augmenter son volume. La motorisation est assurée par une turbine de 70 mm. L'appareil décolle du sol sans problem et vole comme un delta, avec une très large plage de vitesse malgré son train fixe.

Zinzin
L’Allemand Horst Fenchel est mondialement connu sur les plateformes vidéo d'Internet où il partage ses séquences de vol impressionnantes et toujours humoristiques, sous le pseudo de Crazy Horst. De son côté, orstunish est un dessinateur passionné, qui s’est servi de lui pour créer le personnage tout à fait reconnaissable de Zinzin en bandes dessinées, publiées dans les revues Looping, Aérotech et Passion’Ailes dans les années 2000.
Laurent Berlivet s’est inspiré d’une de ces bandes pour reproduire le bonhomme que pilote le héros dans une de ses histoires. Le personnage filiforme est reproduit échelle 1 soit 1,95 m de haut et autant d'envergure, découpé dans des plaques de Depron et renforcé par quelques tubes en carbone pour lui donner un peu de rigidité. Le torse et les bras sont équipés d'un semblant de profil KFM en marche d'escalier.
Le pilotage est assuré par le pivotement des mains et la rotation des pieds mixés en empennage papillon.
Le premier vol s'est déroulé le jour de la rencontre, le modèle ayant été commencé 8 jours avant. Il faut être doux sur les manches car l'ensemble se déforme légèrement mais les commandes répondent. A la grande surprise du concepteur, et encore plus du dessinateur qui n'est pas modéliste, cette frêle silhouette décolle du sol et passe quelques figures de voltige tout en douceur sans avoir eu à modifier quoi que ce soit.

Barbecue
Mais où Stephan Brehm est-il allé chercher cette idée total loufoque ? Le menu français ne doit lui convenir qu'à moitié... C’est bien la première fois qu’on voit un barbecue volant, avec son charbon de bois luminescent au fond de la cuve, sa grille et une fameuse saucisse allemande en train de tranquillement dorer dessus ! La coupole est issue d'une forme en polystyrène. Aux extrémités des 4 pieds se trouvent les moteurs propulsifs de ce quadricopter qui a surpris tout le monde et a finalement remporté le trophée Querdenker remis en jeu chaque année.

Solar Glider
Les lecteurs ont déjà entendu parler de l’EZ Solar Glider conçu par Serge Encaoua. Il commercialise son plan pour quelques euros sur le Net et donne par la même occasion les liens vers tout l’équipement à approvisionner pour ce planeur à motorisation solaire. Le modèle du signataire a des formes un peu différentes mais utilise les mêmes équipements : un minuscule moteur fortement réducté équipé d’une hélice repliable, alimenté par quelques cellules solaires intégrées dans la structure de l’aile, sous l’entoilage. Il faut 4 cellules photovoltaïques tronçonnées en 2 et soudées en série pour obtenir l'ampérage et le voltage nécessaires à la motorisation. C'est la seule étape délicate de la construction (après tout de même l'expérience de quelques assemblages de cellules en structure bois).
La variation de régime est impressionnante et change fortement suivant l’exposition au soleil. La motorisation est cependant efficace et permet une grimpée correcte durant les plus beaux mois de l’année (de mai à septembre).
Les 3 servos et le récepteur sont alimentés par un petit élément Lipo séparé pour éviter les pertes de portée.
Le motoplaneur pèse 119 g tout équipé et peut voler quelques heures d’affilée si l’exposition solaire est bonne. L’équipement reste abordable pour une petite machine exceptionnelle puisqu’il revient à environ 100 €. Plus de détails sur cette page.

Siège
Qui n’a jamais rêvé de prendre place à bord d’un de ses modèles réduits ? De le piloter comme en étant assis dans le poste de pilotage ? Serge Romani a récupéré l'électronique d'une vieille radio pour confectionner un siège équipé d'un manche, pour la profondeur et les ailerons, articulé entre les jambes tandis que ce sont les pieds qui actionnent le palonnier pour la direction. La commande de gaz est décalée sur le côté gauche, à portée de main.
Le pilotage est assez intuitif mais pour éviter toute surprise, l'émetteur du siège est quand même raccordé en double commande.
Plusieurs modélistes ont pris place sur le siège et s'en sont bien sortis, qu'ils pilotent en mode 1 ou en mode 2.
L'étape suivante sera de s'équiper de lunettes FPV pour un vol en totale immersion. Les détails de cette construction sont disponibles sur cette page.

Microquad
Le jour où il suffira de quelques clics pour fabriquer son nouveau modèle n’est plus très loin grâce à l’impression 3D. C’est déjà le cas pour ce minuscule quadricoptère construit en fil de PLA (ou ABS) en à peine ½ heure (Fichier téléchargeable ici). Il y a une trentaine d'années, avoir une imprimante papier était exceptionnel. Maintenant, on en trouve dans tous les foyers. Avec les FabLabs et autres fournisseurs de services en ligne ou un camarade de club, chacun pourra faire fabriquer la pièce exacte ou le modèle souhaité en quelques jours, voire quelques heures.
La modélisation de ce microbe a été faite sur informatique, autour de composants électroniques bon marché disponibles dans le commerce. Tout s’emboîte si bien qu’en cas de casse - ce qui est très rare vu la faible inertie - il suffit de remplacer l’une des deux parties du châssis (imprimée pour quelques euros) et repartir sans avoir à effectuer la moindre soudure ni sortir le moindre outil ! Cet appareil pèse 65 g tout équipé et revient à moins de 100 € y compris avec ses minuscules moteurs coreless Chaoli de 8,5 mm de diamètre, sa minuscule caméra et son émetteur vidéo Eachine pour le pilotage en immersion. Avec 1 élément Lipo de 600 mAh, il peut voler durant 6 minutes. Malgré sa taille lilliputienne et sa faible masse, il se débrouille bien en extérieur même avec un peu de vent.

Saunders Roe
Sujet rarement reproduit en modèle réduit, le Saunders Roe A/1 est un des rares jets de chasse de formule hydravion. Le prototype vola en 1947 et l'appareil ne fut jamais produit en série. Peter Lambooy en a réalisé une maquette de 1,20 m à turbine électrique de 90 mm, avec une structure complexe à base de couples en Depron, l'ensemble étant coffré et recouvert de film aluminium autocollant. Les entrées d'air situées dans le nez mais assez haut au-dessus de la surface quand l'appareil est posé sur l'eau, la maquette évolue également de cette façon sur les lacs. A Auxerre, il décollait bien entendu après un lancé à la main et se posait sur l'herbe après une longue glissade.

Tortue
Déjà trente ans que cet engin a été construit, taillé dans des blocs de polystyrène par l'Allemand Siegfried Heerlein, l'un des plus fidèles d'Inter-Ex puisqu'il a dû participer à la 2e ou 3e édition. Cet appareil à fuselage porteur s'ouvre en deux demi-coquilles sur toute sa longueur pour permettre une accessibilité maximale. Il renfermait à l'époque un moteur Rossy 18 cc avec résonateur qui entraînait une hélice tripale totalement intégrée. Les turbines à moteurs thermiques avaient un rendement très médiocre ; l'idée était alors de balayer une plus grande surface tout en conservant l'allure d'un jet. Son constructeur l'a sorti de la poussière juste avant et l'a motorisé avec un réacteur. La maintenance est très facile à l'intérieur, et lorsque le réacteur est réglé, il suffit d'un simple clac pour refermer l'ensemble. Ce qui n'avait pas été prévu, c'est la débauche de puissance et donc la vitesse que l'engin peut maintenant atteindre. Le baptême a été épique, le modèle s’avérant très sensible à cause de débattements disproportionnés mais son pilote a réussi à le faire revenir sur terre entier, après quelques rebonds... et quelques sueurs froides !

Vache
Il a fallu pratiquement 8 ans de gestation pour que la Vache Volante du Suisse Xavier Schmidt réussisse à quitter son plancher... De nombreuses versions ont été réalisées en partant du même moule servant à modeler le quadrupède. On a vu des monoplans, des ailes volantes. C'est finalement cette version bimoteur entièrement repensée qui fonctionne après avoir effectué ses premiers tours de pistes l'an dernier. L'habillage n'a pas été terminé à temps sur ce nouveau proto car le constructeur a tout misé sur le châssis moulé en composites remplaçant le précédent, en bois évidé, jugé encore trop lourd. Vu les qualités de vol, nul doute qu'on va la voir reprendre l'air lors de la prochaine édition, cette fois complète, avec ses taches noires sur sa robe blanche, cornes et mamelles dans le vent et peut-être même un trèfle à 4 feuilles pendant au bord des lèvres. En tout cas, bravo pour la persévérance.

FunCub
Seul membre du MCB, l'ancien club français qui accueillait la rencontre auparavant, Jacques Monange en était un digne représentant avec un très intéressant Funcub Multiplex joliment décoré façon Tiger Meet mais dont l'originalité était confiée à sa motorisation. Capable de décoller et d'atterrir de façon classique, ce trainer est également équipé de 4 moteurs supplémentaires montés à l'horizontale. L'appareil devient alors un véritable VTOL en mesure de s'envoler verticalement, de rester sur place ou même de voler en marche arrière, ce qui est très surprenant visuellement.

Nuit
Après le banquet du samedi soir, rares son ceux qui rejoignent directement les bras de Morphée... Les modèles s'illuminent de points de lumières ou autres artifices pour un ballet débridé sous la voûte étoilée. Parmi les oiseaux de nuit, des Chouettes Blue Olw et des Etoiles Filantes issus des plans de Gérard Jumelin diffusés librement sur le site jivaro-models.org (rubrique « plans »). Ces modèles sont détourés par des bandes de leds disponibles dans le commerce en différentes couleurs, qui ne nécessitent que quelques efforts de câblage. La lumière se diffuse à travers le matériau en mousse, les rendant parfaitement identifiables (sauf pour les habitants des environs qui doivent se poser des questions au sujet de ces OVNIS silencieux.) Le vol de nuit offre une autre dimension au pilotage vu que la piste et les éventuels obstacles sont invisibles.
Mieux vaut attendre la nuit noire plutôt que la pénombre, les modèles sont bien plus identifiables par leurs pilotes.

Perroquet
Après son Ara Blanc qui s'illumine d'une multitude de leds clignotantes pour le vol de nuit, Gérard Jumelin a pondu un nouvel oiseau très coloré avec ce Perroquet chatoyant. Le corps et les ailes sont sculptés dans de la mousse extrudée. Chaque plume a été tracée l'une après l'autre avec des feutres plus ou moins appuyés pour faire ressortir les barbes (travail plus poilant que barbant paraît-il...). Le moteur propulsif est placé au centre de l'aile et l'hélice passe à travers une fente dans le fuselage, donc la motorisation est relativement discrète. Est-ce la sous-dérive articulée qui joue des tours mais la bête pilotée en 2 axes ne s'avère pas si facile à dompter...

Hoverbike
Peut-être inspiré par Colin Furze, un youtuber aussi fêlé qu'ingénieux ayant réalisé un « hoverbike » avec deux moteurs thermiques qu'il enfourche comme une moto et avec lequel il s'élève réellement du sol, Serge Romani en a réalisé une version réduite. C'est encore un personnage de Zinzin - très à la mode - qui le chevauche. Un moteur à l'avant, un autre à l'arrière, et deux servos seulement pour les incliner en roulis, le lacet étant géré par le changement de régime. Des anneaux en aluminium courbé entourent les hélices pour éviter la casse lors des retours au sol imprévus. Finement réglé, ce birotor fonctionne très bien, et on peut se demander si ce genre d'engins sillonneront un jour le ciel, conduits par des motards aériens.

GeeBee
Jean-Jacques Ballet a réalisé plusieurs petits GeeBee caricaturés aux formes très simplifiées mais aux finitions joliment détaillées. En l'air, on oublie vite les formes anguleuses de ces avions d'habitude si rondouillards. Le vol est paisible, loin du côté pointu qui fait la réputation de ces « faiseurs de veuves ».

Hermes
Alors là, Stephan Brehm a poussé loin le grain de folie qui hante cette rencontre, avec cette sandale d'Hermes, messager des dieux. On a cru un instant que l'objet divin allait réellement voler. Les premiers lancés imposaient de lester un peu l'avant, ce qui a été fait. Lors d'une tentative suivante, l'engin a parcouru près d'une centaine de mètres de façon très convaincante, avant d'apporter sa part de mystère en plongeant vers le sol et volant en morceaux, laissant les spectateurs... médusés ! D'après le pilote, aucune action sur les commandes n'agissait sur la trajectoire.

Plume
Ce n'est presque plus du modélisme mais de l'art, quand on regarde en détail la cellule de cette plume moulée en tube de carbone creux, assemblée comme du fer forgé. Pour obtenir ces formes toutes en courbes, il est nécessaire d'utiliser un nombre incalculable de gabarits. De formule aile volante, elle est bien sûr équipée d'un profil autostable, ce qui complique encore un peu la construction. Mais quand on aime l'exceptionnel, il en faut plus pour s'arrêter. C'est bien sûr une Volupture de Gérard Jumelin, remotorisée cette fois de façon plus dynamique qu'à l'origine, pour un vol malgré tout, tout en souplesse.

Tondeuse
Toujours aussi surprenante pour les spectateurs, la Tondeuse Volante de Yves Tapin dérivée d'un modèle conçu par Francis Plessier il y a près d'un demi-siècle ! On en retrouve une pratiquement dans chaque meeting où il y a du public.

Sorcière
Le plan de cette Sorcière sillonne le Web, décliné dans de nombreuses versions. Celle de Gérard Cabus a effectué son baptême renversant puisqu'elle ne demandait qu'à enchaîner les boucles. Après un retour au sol presque miraculeux, l'angle piqueur a tout simplement été doublé. Depuis, les trajectoires sont beaucoup moins ondulantes. Comme quoi, avec quelques réglages appropriés, tout peut voler, c'est pas sorcier !

Whippit
Sur une base de Whippit, Andreas Giger a réalisé cet improbable mélange de biplan SE5A et d'autogire. Le plan de cet appareil d'initiation est disponible sur RC Groups et a déjà été décliné en de nombreuses versions, dont certaines toutes simples en EPP. Ce type d'appareil a la réputation d'être difficile à régler. Sur ces modèles, la tête du rotor s'incline pour le roulis et le lacet, ce qui complique légèrement le montage mais facilite nettement les réglages. Son pilote en avait d'ailleurs apporté plusieurs déclinés de différentes façons.

Bicoptere + flyboard
Serge Romani, infatigable, inépuisable, le roi du bricolage, est une source intarissable d’idées. Il a réalisé une série de multicoptères très différents. En plus de son Hoverbike détaillé ailleurs dans ce reportage, il avait apporté un birotor pendulaire avec 2 moteurs latéraux, qui semblent être actionnés par les bras mobiles de son pilote fétiche mais également un Flyboard à la façon de l'engin de Franky Zapata dont on parle en ce moment, avec le pilote debout sur des réacteurs. Sur le modèle, ce sont des moteurs à hélice au meilleur rendement qui ont été installés. Et que dire de son Segway, posé en équilibre sur 2 roues, qui avance, recule ou fait demi-tour sur place sans jamais basculer. On adore !

BudJet
Personne n'a oublié le delta Pibros de Marcel Guwang publié dans votre revue préférée il y a pas mal de temps ! Ce jet économique pour petit budget comme son nom le laisse suggérer (BudJet) est construit de la même façon, à l'aide de triangles empilés, de différentes tailles pour former un semblant de profil. L'aile est juste un peu plus grande qu'à l'origine. Un petit fuselage a été ajouté pour un meilleur aspect.
La turbine 64 mm avec son moteur de 3500 kV a été trouvée sur E-bay. Un modèle simple et sain qui est capable d'évoluer assez vite, ou bien très lentement à forte incidence.

Buse
Cette Buse fait vraiment illustion quand elle est en vol, par ses formes, son décor et sa vitesse d'évolution. La dérive verticale reste peu visible. Construite il y a pas mal d'années, son système de mixage mécanique des gouvernes semble archaïque mais reste tout à fait fonctionnel. C'était avant les mixages dont on dispose maintenant dans n'importe quelle radio.

Nani
Fatigué de projeter votre aile volante Nani façon DLG, les ascendances étant un peu trop anémiques ? Il suffit de trouver un copain qui possède un quadricoptère. Les 95 g de l'aile volante suspendue par la queue ne perturbent pas trop le tracteur malgré les oscillations. Arrivée à bonne hauteur, le largage s'effectue depuis l'aile pour un plané beaucoup plus long et une recherche des pompes plus faciles. Cette petite aile est issue d'un kit Sebald disponible en Allemagne. C'est une alternative à l'Allula même s'il faut la monter intégralement en structure. Tout va très vite grâce à la précision des découpes. Il n'y a d'ailleurs pas besoin de plan, tous les morceaux s'assemblent comme un puzzle.

Terrain 1 ou 2
Une vidéo illustrant différentes séquences de vol – ou d'essais - de ces extravagantes élucubrations est visible en tapant ce lien sur le Net : https://www.youtube.com/watch?v=KWukicUurmk
C'est le club de Vaihingen-Enz, près de Stuttgart qui accueillera le prochain événement les 8 et 9 septembre 2018. Nul doute qu'il y aura une forte participation allemande toujours très prolifique mais mon petit doigt me dit qu'on devrait aussi y découvrir de nouvelles têtes parmi les Français. On y croit. Et vous, cher lecteur, vous pouvez aussi y présenter vos délires, n'hésitez pas à vous déplacer. La participation est gratuite, le camping est possible sur le terrain, des hôtels existent à proximité et les hôtes du Hobby-Modellsport-Verein sont très accueillants. Au programme fous-rires et surprises sont garantis.
Toutes les infos sont disponibles sur le site www.inter-ex.com



barbecue_stephan_brehm_09
magdalena_nila_03
hermes_stephan_brehm_photo_peter
perroquet_gerard_jumelin_1
tortue_siegfried_heerlein_01
cycliste_patrick_blanc_10
zinzin_laurent_berlivet_98
funcub_jacques_monange3
big_whopper_24
hoverbike_serge_romani_15
vache_xavier_schimdt_06
whippit2_andreas_giger_03
solar_glider_laurent_berlivet_4
manche_a_air_patrick_blanc_24
plume_gerard_jumelin_04
buse_fred_klein_18
microquadi2
nuage_gerard_jumelin_1
chat_gerard_jumelin_1
combat_03
dactylopterus_nila_1
dauphin_nila_15
ara_gerard_jumelin_06
deudeuch_laurent_berlivet_6
divers_19
dorys_gilles_duchaussoy_5
flyboard_serge_romani_4
geebee_jeanjacques_ballet41
horloge_peter
rumpelstoss_stephan_brehm_14
saqqarah_nila_4
sanders_roe_peter_lambooy_22
sorciere_gerard_cabus_19
tondeuse_yves_tapin_1
zinzinoptere_serge_romani_6
tempest_andreas_giger_03
parkhawk_julien_kuijper01
whippit_andreas_giger_3
bicoptere_serge_romani_3
boieng204_michiel_niessen_1
barbecue_stephan_brehm_01
barbecue_stephan_brehm_31
barbecue_stephan_brehm_25
barbecue_stephan_brehm_12
flyboard_serge_romani_1_photo_peter
flyboard_serge_romani_2
flyboard_serge_romani_7
funcub_jacques_monange1
funcub_jacques_monange2
hermes_stephan_brehm_04
hermes_stephan_brehm_19
hermes_stephan_brehm_21
hoverbike_serge_romani_05
hoverbike_serge_romani_11
hoverbike_serge_romani_12
magdalena_nila_19
magdalena_nila_05
magdalena_nila_15
magdalena_nila_09
zinzin_laurent_berlivet_18
zinzin_laurent_berlivet_32
zinzin_laurent_berlivet_12
zinzin_laurent_berlivet_17
zinzin_laurent_berlivet_45
zinzin_laurent_berlivet_36
zinzin_laurent_berlivet_49
zinzin_laurent_berlivet_88
zinzin_laurent_berlivet_42
boieng204_michiel_niessen_photo2_peter
boieng204_michiel_niessen_6
boieng204_michiel_niessen_photo1_gerard
boieng204_michiel_niessen_photo1_peter
budjet_stephan_brehm_10
budjet_stephan_brehm_04
budjet_stephan_brehm_07
whippit2_andreas_giger_11
whippit2_andreas_giger_15
whippit2_andreas_giger_05
perroquet_gerard_jumelin_8
perroquet_gerard_jumelin_5
perroquet_gerard_jumelin_6
bicoptere_serge_romani_1
bicoptere_serge_romani_2
sanders_roe_photo_peter_lambooy_3
sanders_roe_peter_lambooy_01
sanders_roe_peter_lambooy_08
sanders_roe_photo_peter_lambooy_2
sanders_roe_photo_peter_lambooy_1
siege_serge_romani_1
siege_serge_romani_2
siege_serge_romani_6
tortue_siegfried_heerlein_04
tortue_siegfried_heerlein_34
tortue_siegfried_heerlein_09
tortue_siegfried_heerlein_22
solar_glider_laurent_berlivet_1
solar_glider_laurent_berlivet_5
vache_xavier_schimdt_51
vache_xavier_schimdt_01
vache_xavier_schimdt_13
vache_xavier_schimdt_20
vache_xavier_schimdt_44
pinkie_stephan_brehm_3
pinkie_stephan_brehm_8
buse_fred_klein_14
buse_fred_klein_06
buse_fred_klein_03
buse_fred_klein_11
buse_fred_klein_15
canard_xavier_schimdt_photo_peter
canard_xavier_schimdt_1
chat_gerard_jumelin_3
chat_gerard_jumelin_2
chocolat_peter_lambooy_01
chocolat_peter_lambooy_14
chocolat_peter_lambooy_07
chocolat_peter_lambooy_12
combat_18
combat_06
combat_07
combat_09
combat_12
concrete_peter_lambooy_3
cycliste_patrick_blanc_17
cycliste_patrick_blanc_16
cycliste_patrick_blanc_18
dactylopterus_nila_2
dactylopterus_nila_3
dactylopterus_nila_4
tempest_andreas_giger_10
dauphin_nila_17
dauphin_nila_19
dauphin_nila_03
dauphin_nila_04
dauphin_nila_16
dauphin_nila_06
big_whopper_01
big_whopper_07
big_whopper_15
deudeuch_laurent_berlivet_2
deudeuch_laurent_berlivet_5
divers_28
divers_29
whippit_andreas_giger_01
whippit_andreas_giger_05
whippit_andreas_giger_09
whippit_andreas_giger_11
jupiter_duck_serge_romani_3
jupiter_duck_serge_romani_4
ara_gerard_jumelin_01
ara_gerard_jumelin_02
ara_gerard_jumelin_10
ara_gerard_jumelin_09
ara_gerard_jumelin_15
arrow_peter_lamboy_3
night_flying01
night_flying12
night_flying05
night_flying06
night_flying02
divers_01
divers_16
divers_17
divers_18
arrow_peter_lamboy_1
divers_21
divers_22
divers_25
divers_27
dorys_gilles_duchaussoy_1
dorys_gilles_duchaussoy_2
automn_peter_lambooy_13
automn_peter_lambooy_14
automn_peter_lambooy_01
automn_peter_lambooy_09
geebee_jeanjacques_ballet34
geebee_jeanjacques_ballet06
geebee_jeanjacques_ballet07
geebee_jeanjacques_ballet13
geebee_jeanjacques_ballet44
geebee_jeanjacques_ballet58
geebee_jeanjacques_ballet45
zinzinoptere_serge_romani_8
zinzinoptere_serge_romani_1
zinzinoptere_serge_romani_2
manche_a_air_patrick_blanc_15
manche_a_air_patrick_blanc_29
manche_a_air_patrick_blanc_04
manche_a_air_patrick_blanc_21
nani_laurent_berlivet14
nani_laurent_berlivet02
nani_laurent_berlivet07
parkhawk_julien_kuijper05
parkhawk_julien_kuijper10
parkhawk_julien_kuijper06
plume_gerard_jumelin_01
plume_gerard_jumelin_11
plume_gerard_jumelin_08
plume_gerard_jumelin_12
pou_gerard_jumelin09
pou_gerard_jumelin02
pou_gerard_jumelin06
rumpelstoss_stephan_brehm_01
rumpelstoss_stephan_brehm_02
rumpelstoss_stephan_brehm_03
rumpelstoss_stephan_brehm_07
rumpelstoss_stephan_brehm_08
rumpelstoss_stephan_brehm_09
saqqarah_nila_5
saqqarah_nila_3
scorpion_peter_lambooy_4
scorpion_peter_lambooy_2
sorciere_gerard_cabus_02
sorciere_gerard_cabus_03
sorciere_gerard_cabus_24
surfeur_serge_romani_4
surfeur_serge_romani_5
tondeuse_yves_tapin_6
tondeuse_yves_tapin_2
tondeuse_yves_tapin_3
variante_gerard_jumelin_01
variante_gerard_jumelin_10
variante_gerard_jumelin_03
zero_emission_peter_lambooy_01
zero_emission_peter_lambooy_07
zero_emission_peter_lambooy_15
prix_02
prix_08
prix_15
prix_20
divers_11
divers_13
scopion_nila_20
scopion_nila_02
scopion_nila_03
scopion_nila_06
scopion_nila_14
raptor_13
raptor_15
raptor_09
eurofighter_nila_10
eurofighter_nila_11
eurofighter_nila_14
eurofighter_nila_24
eurofighter_nila_28
eurofighter_nila_08


Contacter le webmaster : laurent@jivaro-models.org


Nombre total d'images: 246 | Dernière mise à jour: 10/09/17 10:20 | Créé avec JAlbum & Chameleon | Aide
Home
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Locations of visitors to this page