Home
Sujet ajouté le
31 décembre 2015
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

 

F22 Raptor - RC Factory

Présentation : Laurent Berlivet

RC Factory est spécialisé dans la production de petits voltigeurs 3D en EPP. Quelques modèles sortent un peu du lot avec des formes bien différentes, mais ils restent cependant très remuants. C'était le cas pour l'aile volante Crackwing et le Crack Turbo Beaver multitâches déjà présentés sur ce site. Cette fois, c'est un appareil à l'allure de parkjet très simple : le F22 Raptor qui fait partie de la gamme "Fun Serie" de Twisted Hobby.

Avant d'attaquer la description du montage et de l'équipement, cette petite vidéo permet d'avoir un aperçu des capacités de l'avion.

La cellule est découpée dans de l'EPP de 8 mm sérigraphié sur les deux faces avec un décor complexe et très voyant. De nombreuses encoches sont fraisées pour un assemblage par emboîtement évitant tout risque d'erreur. Les emplacements pour les servos et le longeron en pin sont eux aussi découpés. Le matériau est aminci au niveau des gouvernes pour former des articulations invisibles vues de dessus. Le matériau peut être collé à la cyano souple, il ne sera pas attaqué quel qu'en soit le type. Une autre solution consiste à utiliser de la colle contact transparent qui garde une certaine souplesse et évite le déchirement lors de gros chocs.

Avec sa grande surface, sa masse réduite et ses énormes surfaces mobiles, l'avion est très agile. Il n'est pourtant commandé qu'avec 2 servos mixés. Chose étonnante mais parfaitement efficace : l'aileron et la profondeur situés d'un même côté de l'avion débattent tous les deux dans le même sens et non pas à l'inverse en snap flap comme c'est généralement le cas.

La charge alaire atteint à peine les 10 g/dm², la vitesse de vol peut donc être très faible, et l'avion est très tolérant. Il n'est cependant pas adapté au vol en salle pour cause d'absence de volet de direction. Dans certaines situation, cette commande s'avère indispensable.

Le moteur en position centrale est parfaitement protégé lors des retours au sol imprévus. L'hélice dépasse de quelques centimètres en dessous, il faudra bien couper les gaz au moment d'atterrir.

Le détail du montage est illustré ici. Le kit ne propose pas de notice de montage, il faut la télécharger sur le site du fabricant. Le montage ne pose cependant pas la moindre difficulté et s'effectue en une soirée.

F-22 Raptor Vol dos
Passage   Passage dos
Léger, bien motorisé, simple à piloter. On s'autorise toutes les fantaisies avec ce jet à hélice.
Descente en tonneaux   Boucle
Les 4 grosses gouvernes d'aileron et de profondeur sont commandées par uniquement 2 servos et contrairement à ce qu'on pourrait penser, la profondeur et l'aileron situés sur le même côté débattent dans le même sens. Ca fonctionne très bien, y compris pour les figures serrées.
Caractéristiques

Nom : F-22 Raptor
Marque : RC Factory
Prix indicatif du kit : 59 €
Envergure : 73 cm
Longueur : 98,5 mm
Profil : Planche
Surface : 27,5 dm²
Masse : 272 g
Charge alaire : 9,9 g/dm²

Equipements Moteur : T-Motor AT2206-17 1500 kV
Servos : 2 x Gening D90MG
Contrôleur : T-Motor 10A
Hélice : 8''x4''
Pack propulsion : Lipo 3S 800 mAh
Radio : 3 voies
Prix indicatif du set électronique complet : 88,35 €
La petite boïte Contenu du kit
Le classique carton épais comme une boîte à pizza contient les éléments en EPP de 8 mm sérigraphié sur les deux faces, ainsi que tous les accessoires. La notice illustrée n'est pas livrée, il faut télécharger le fichier PDF sur le site du fabricant.
Les accessoires livrés L'équipement recommandé
Les chapes, guignols, serre-câbles et support moteur font partie du kit.   En option, il faut se procurer le moteur, le contrôleur, l'hélice et deux mini-servos de 15 g.

Equipements

L'équipement installé est celui qui est conseillé par RC Factory. En achetant le set complet, (moteur, contrôleur, 2 servos digitaux, la batterie 3S 850 mAh et l'hélice) on bénéficie d'une petite remise.

Le T-Motor très performant T-Motor et accessoires
Le T-Motor AT2206-17 1500 kV est puissant et léger. Il est livré avec son prop-saver et 2 bagues d'adaptation pour l'hélice.
Le support est intégré. 25,2 g sur la balance
Le système de fixation est intégré à la cage. Son poids est de 25,2 g.
Contrôleur T10A 8,6 g avec ses prises
Le contrôleur T-Motor T10A pèse 8,6 g.
Servos Gening D90MG 15,2 g avec pignons métal
Les servos utilisés sont des Gening D90MG de 15,2 g, à pignons métal.
Leurs dimensions sont celles des emplacement fraisés dans la cellule.
Batterie Crack Power 850 mAh 3S Lipo 850 mAh de 67,6 g
La batterie Crack Power conseillée : Lipo 3S de 850 mAh 25C.
Montage
Charnières contraintes Guignols en plastique
Pour bien assouplir les charnières, il est préférable de les contraindre durant une nuit en repliant les gouvernes sur les parties fixes.   Les guignols de profondeur et d'ailerons ainsi que les petits guides pour les commandes sont fraisés dans de la carte plastique.
Surface dépolie Collage à la cyano
Pour améliorer le collage, les surfaces sont dépolies avec une lime en carton par exemple.   Les collages sont effectués à la cyano normale qui n'attaque pas l'EPP.
Collage à la cyano Collage des morceaux
De nombreux emboîtements sont prévus, il est impossible de se tromper dans l'assemblage si on respecte la chronologie. D'autant plus que le décor coïncide sur les différents morceaux.
Passage du longeron Mise en place du longeron
Certaines découpes doivent être terminées avec un coup de cutter ou de scalpel. C'est le cas pour insérer le longeron constitué d'une baguette de pin.
Longeron en pin Longeron en place
Le longeron est encollé à la cyano puis glissé dans son logement. Il faut travailler à plat, en s'assurant que les morceaux ne resteront pas coller sur le chantier. La colle et aussi être placée une fois la baguette en place, si le bec verseur est suffisamment effilé.
Collage à la cyano Partie avant rapportée
Collage de la pointe avant, toujours à plat sur le chantier.
Collage de la partie arrière Détrompeur
La partie arrière est rapportée. Pas de risque d'erreur avec les détrompeurs.
Parties raccordées Petit décalage de la déco
En dessous, le raccord est invisible. Sur notre modèle, il existe un léger décalage du décor sur le dessus.
Ame centrale Collage du fuselage
On colle ensuite la partie inférieure du fuselage, toujours sur le chantier.
Emplacement servo Collage au pistolet
Les servos conseillés entrent parfaitement dans les emplacements fraisés.
Colle chaude Servo plaqué en place
Ils sont immobilisés à la colle au pistolet.
Passage des câbles Câblage
Le récepteur est placé d'un côté de l'âme centrale. Le connecteur passe donc au travers.
Blenderm Placage des câbles
Pour le maintenir en place, il est plaqué avec un morceau d'adhésif Blenderm.
Flancs du fuselage Tenons et mortaises
Mise en place des flancs formant les entrées d'air.
Guignols dépolis Collage cyano
Préparation des guignols. La surface est dépolie (avec une lime à ongle en carton) pour favoriser l'accroche de la cyano.
Mise en place des guignols Une touche d'accélérateur
Mise en place dans la fente existante. Une pulvérisation d'accélérateur améliore le collage.
Cabine en mousse Cabine en place
Mise en place de la cabine en EPP noir teinté dans la masse.
Serre-câbles en alu Minuscule serre-câble
Les petits serre-câbles en alu sont fournis.
Montage sur les guignols Petite rondelle étoilée pour le serre-câble
Ils sont glissés dans les guignols et verrouillés avec la rondelle étoilée. Attention à ne pas la perdre.
Le système est fiable et léger mais moins facile à mettre en place qu'un écrou.
Commande en jonc carbone Commande l'aileron et de profondeur
La commande en jonc carbone pilote à la fois l'aileron et la profondeur.
Petites chapes Chapes à coller sur le jonc carbone
Les petites chapes à clipser doivent être détachées de la grappe puis collées sur les joncs en carbone.
Chapes collées Gaine thermorétractable
Les raccords sont assurés avec un petit morceau de gaine thermorétractable.
Rétraction de la gaine Commandes prêtes
La gaine rétractée au briquet donne un aspect propre à la commande.
Guide des commandes Passage de la tringlerie
Des petits guides en plastique usiné sont collés le long de la commande pour éviter le flambage.
Guide évitant le flambage Commande guidée
Une fois les guides collés dans les petits trous existants, les chapes sont raccordées sur les guignols.
Chape clipée Commande de prof
Les chapes s'attachent sur les guignols en carte plastique.
Serrage des commandes Serrage de la commande
Le modèle repose sur le chantier, gouvernes bien à plat. A ce moment, les serre-câbles peuvent être vissés. Attention, celui de l'arrière ne sera plus accessible par la suite puisque son accès se fait depuis l'intérieur du fuselage.
Support moteur Support moteur en époxy
Le support-moteur en époxy est dépoli au papier de verre avant d'être collé.
Support moteur collé sur le fuselage Soudure contrôleur / moteur
La croix est collée sur le fuselage. Pendant que ça sèche, on soude le contrôleur au moteur, en s'assurant du bon sens de rotation.
Moteur et contrôleur Graine thermo
Si le moteur tourne dans le bon sens, on rétracte la gaine thermo. Sinon, on inverse deux fils pour changer le sens de rotation.
Vis autoraraudeuses Fixation du moteur
Le moteur est fixé sur la croix en époxy à l'aide de 4 petites vis autotaraudeuses.
Prise d'accu La prise ne doit pas sortir ici
La notice indique de placer la prise de la batterie de cette façon. Ca n'est pas la bonne solution car puisqu'elle doit être placée beaucoup plus en avant.
Adhésif double face Immobilisation du récepteur
Le récepteur et le contrôleur sont plaqués sur l'âme centrale avec de l'adhésif mousse double-face.
Hélice et entretoise Entretoise à conserver
Une entretoise pour bien caler l'hélice sur le moteur est fournie. Attention à ne pas l'égarer.
Dessous de fuselage Collage du fond
Collage du fond du fuselage. Le récepteur ne sera plus accessible, il faut donc s'assurer que les débattements sont bons avant de refermer.
Dessous de fuselage Partie haute du fuselage
Une fois le dessous collé, on peut ajouter la partie haute du fuselage.
Dérive fixe Collage d'une des dérives
Les dérives sont collées en place. La photo n'est pas à l'envers, c'est le décor qui est reproduit en miroir...
L'avion est prêt La batterie doit être placée ici pour le CG
Modèle terminé. La batterie doit être déplacée loin vers l'avant pour obtenir le centrage.
Rallonge pour la batterie Batterie déplacée vers l'avant
Une rallonge a donc été ajoutée pour atteindre l'avant. Elle est glissée dans le conduit du fuselage.
Détail de la commande aileron-profondeur Fixation moteur
Détails des commandes et de la fixation du moteur. L'hélice est maintenue avec des élastiques.

En vol

F-22 Raptor Un jet facile
Prêt à prendre l'air. Vu la faible charge alaire, on attendra les journées sans vent pour sortir ce pacifique F-22.
Lancé le nez en l'air Descente parachutale
Le lancé s'effectue d'un geste vers le haut, en tenant le fuselage derrière la cabine. Attention aux doigts qui pourraient heurter l'hélice. Il n'est pas utile de mettre plein pot.

La batterie est fixée à l'avant sur un tapis de velcro. Vérification des débattements, du centrage et c'est le lancer avec le nez à 45° vers le ciel, manche à mi-gaz, et tenant l'avion au niveau du centre de gravité, un peu en avant de l'hélice.
La pleine puissance n'est utilisée que pour les grimpées à la verticale ou les figures de grande amplitude. L'avion traîne beaucoup et n'accélère pas de façon significative en vol à plat. L'hélice propulsive est assez bruyante, inutile de consommer pour rien.

Les loopings peuvent être de grand diamètre, à vitesse quasiment constante car l'appareil n'a pratiquement pas d'inertie. Ils peuvent aussi être très serrés, qu'ils soient classiques ou inversés.

Les tonneaux passent très vite. Chose amusante : on grimpe bien haut, on coupe les gaz et on pousse le manche de roulis dans le coin. Les tonneaux s'enchaînent le nez pointé vers le bas, sans accélération, et il n'y a pas moyen de compter le nombre de tours...

Aucun risque d'être surpris par le décrochage. L'avion peut voler très lentement le nez vers le haut. Si on le sollicite, il finit par partir sur une aile mais tout s'arrête en relâchant les manches. Sinon, il continue une large spirale descendante sans prendre de vitesse. Pas moyen de le mettre en vrille ; là encore, un volet de dérive aurait été bienvenu.
Le fabricant a préféré des caractéristiques de vol façon Jet et non pas façon voltige 3D. On peut quand même déjà bien s'amuser.

Avec la batterie 3S 850 mAh, les vols durent environ 10 minutes en effectuant toutes sortes de figures.

Taux de roulis important grâce aux énormes gouvernes. Passage "rapide"
Ca grimpe à la verticale moteur à fond. La vitesse de vol n'est cependant pas élevée du tout.
Vol dos facile Passage dos
Le vol dos est aussi facile que le vol à plat.
Passage nez en l'air Vol aux grands angles
En conservant un peu d'incidence et en jouant avec le manche de gaz, on peut voler très lentement. Une dérive mobile permettrait cependant de mieux commander l'avion.
Vol dos au ras du sol Prise de risque sans conséquence
Tous les risques sont permis. La vitesse modérée, le matériau résistant à l'impact et les équipements bien protégés permettent de se défouler sans crainte.
Passage bas Atterrissage parachuté
A l'atterro, on conserve un filet de moteur, on cabre fortement et le modèle se pose en parachutant.
Passage dos avec caméra Passage sous le pont
Le pod accroché sur le dos de l'avion n'est rien d'autre qu'une caméra Mobius qui a permis de tourner les images visibles sur cette vidéo.
Posé au sol L'allure d'un jet
Facile, ce petit park flyer aux allures de jet.
Caméra embarquée Vue vers l'arrière
Vue embarquée en filmant vers l'arrière.

On aime

  • Montage rapide
  • Maniabilité
  • Equipement simple avec 2 servos
  • Faible charge alaire

On aime moins

  • Emplacements de la batterie et de son câblage mal placés dans la notice
  • Dérives fixes
  • Accès à l'hélice limité

Contacter l'auteur : laurent@jivaro-models.org

F-22 Raptor
 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page