Home
Sujet ajouté le
17 mai 2019
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google
Atelier de construction

100% bois, toile et plaisir

Par Laurent Schmitz (OO-AS300)

Triste constat : dans notre club de modélisme, la grande majorité des modèles sont des "mousses" électriques. Les quelques avions en bois sont des "RTF" asiatiques en contre-plaqué bon marché. Sur le parking, les kits à construire et les constructions perso sont rares, trop rares. Le savoir-faire disparaît, l’âme de l’aéromodélisme est en péril...

Il fallait réagir ! Le comité du club "Les Busards" a donc décidé de promouvoir la construction traditionnelle. Une courte enquête nous a appris que les modélistes boudent les kits à construire suite à quelques idées reçues : c’est difficile, c’est coûteux, il faut de l’outillage, les kits sont rares, ça vole mal, c’est fragile, il faut beaucoup de place, ça prend un temps fou… En outre, plusieurs copains ne se lancent pas, persuadés qu’il faut des compétences quasi artistiques pour monter un kit en bois.
Pour les détromper, en octobre dernier le club a lancé le "Challenge bois et toile". Le principe est simple : chaque membre reçoit gratuitement un modèle en construction traditionnelle. La condition, c’est qu’il s’engage à le construire. Pendant l’hiver, ceux qui se posent des questions ou rencontrent des difficultés peuvent se rendre au local du club pour se faire aider à l’atelier de construction. Au printemps, le club organise une après-midi spéciale pour ces modèles "bois et toile", avec un morceau de tarte, des boissons et plein de bonne humeur… Finalement, quatorze membres se lancent dans l’aventure, sur une trentaine de pilotes.

Construction traditionnelle
Construction traditionnelle obligatoire !

Challenge "bois et toile"

Une fois la décision prise, nous voilà confrontés à la première idée reçue : les kits à construire sont rares et coûteux. Effectivement, à première vue l’offre n’est pas énorme. Il faut s’écarter un peu des sentiers battus pour découvrir un véritable marché parallèle du modèle à construire. Du plan au kit "tout compris" en passant par les "short kits", on trouve finalement toujours chaussure à son pied.

Structure simple et efficace
Une structure simple et efficace.

Pour cette première édition nous avons posé quelques jalons : les modèles doivent être bon marchés, simples et assez complets. Le budget est limité à une quarantaine d’euros par modéliste. Et bien entendu, seuls les kits à construire en structure de bois sont admis. Pour satisfaire tout le monde, nous avons sélectionné une petite brochette d’appareils répondant aux conditions.

Keil Kraft

Cette marque propose des kits ultra-complets de modèles antiques. Pour faciliter la construction, le bois est découpé au laser et les pièces s’emboîtent rapidement. Les structures sont magnifiques, un vrai plaisir pour les constructeurs un peu plus expérimentés, même si les débutants peuvent aussi s’y frotter. Tout se trouve dans la boîte, jusqu’au "papier japon" pour l’entoilage. Le rapport qualité-prix est bluffant. Par ailleurs, les qualités de vol de ces modèles sont tout bonnement extraordinaires. Nous en avons retenu trois :
Invader et Caprice : planeurs de vol libre d’une envergure de 100 et 130 cm.
Gypsy : avion à moteur caoutchouc de 101 cm d’envergure.

Caprice Keil Kraft
Décollage au sandow pour ce Caprice Keil Kraft.
Caprice Keil Kraft
Le Gipsy de Keil Kraft, prévu pour moteur caoutchouc est ici motorisé en électrique.

Silence Model

Cette excellente adresse dirigée par Pascal Cepeda est une vraie caverne du kit à construire. On y trouve surtout des planeurs et des ailes volantes de hautes performances, mais aussi un modèle idéal pour débuter : le Robin. Avec ses 89 cm d’envergure, ce tout petit planeur de vol libre "radiocommandable" venu de Tchéquie s’assemble facilement, d’autant que le site jivaro-models.org lui a consacré un article très complet, qui complète très bien le plan. Cerise sur le gâteau, l’engin est vendu 22 € (si, si !) et les frais de port vers la Belgique sont très raisonnables. Un de nos trois candidats pensait se lancer dans une transformation assez radicale de ce micro modèle de vol libre, avec radiocommande et moteur. Un pari un peu osé pour une première construction. Finalement, l’appareil a sagement été muni d’une radio mais pas d’un moteur.

Planeur Robin
Prévu à la base en vol libre, le Robin peut recevoir une petite radio 2 voies.

Sig Herr

Le Mini Sport est un petit avion de 90 cm d’envergure qui ressemble à un "trainer" acrobatique à aile basse, genre Spacewalker ou Super Sportster. Pourtant, il se pilote en deux axes, sans ailerons. Sa construction est simple mais la structure traditionnelle et l’installation moteur en font un kit un peu plus complexe que les autres. Ses qualités de vol sont étonnantes pour un 2 axes.

Sig Herr "Mini Sport"
Sig Herr "Mini Sport". Un deux axes qui vole comme un trois axes.

Topmodel

La petite aile volante Micro Bullit combine une structure en bois très simple à monter avec des performances de vol dynamiques. C’est le bon modèle pour les allergiques aux "bois et toile" traditionnels, souvent lents et à l’allure "rétro". Pour une vingtaine d’euros, c’est une affaire, même si l’entoilage n’est pas inclus. La Micro Bullit vole super-bien et se monte facilement mais certaines pièces s’avèrent fragiles lors de la construction.

Micro Bullit
Tous les kits "bois et toile" ne sont pas des trapanelles, comme le prouve la Micro Bullit : chaud devant !

Pichler

Denis et Pauline ont choisi de construire ensemble un modèle plus conséquent, le Spacewalker de Pichler. Cet avion radiocommandé "de transition" mesure 123 cm d’envergure et se trouve pour moins de 80 € (kit nu, sans l’entoilage). Hélas, si la marque Pichler jouit d’une bonne réputation, elle se contente ici de distribuer un kit asiatique bas de gamme qui donnera un peu de fil à retordre à ses constructeurs, notamment à cause des instructions défaillantes. Curieusement, il est livré avec un capot moulé mais sans cockpit. Le centrage indiqué est en outre trop arrière. Un équilibrage à la limite de la zone entoilée, près du longeron principal, est nettement préférable. Une fois les bons réglages trouvés, c’est un modèle docile et sans surprises.

Spacewalker de Pichler
Séance d'entoilage au film thermorétactable.
Spacewalker de Pichler
Le Spacewalker de Denis et Pauline.

Aéromodélisme "durable"

C’est le 12 mai que nous avons organisé notre journée spéciale "bois et toile". Malgré un vent un peu fort pour les "dentelles de balsa", nous avons pu assister au premier vol d’une aile Bullit, d’un Mini Sport, du Spacewalker et d’un Caprice modifié en "vol libre assisté RC". Un souci de tringleries a empêché un petit Robin de voler. Quelques constructeurs n’étaient pas prêts, d’autres avaient déclaré forfait en ce jour de fêtes des mères. Malgré cela, l’atelier "bois et toile" a connu un franc succès et réconcilié les participants avec la construction traditionnelle. Il est déjà certain que l’initiative sera reconduite pour l’hiver prochain, peut-être avec une construction d’un modèle plus ambitieux, en groupe. Finalement, même ceux qui n’ont pas participé ont dû se rendre à l’évidence : construire un kit en bois n’est pas si compliqué, ne demande pas des années et ne nécessite pas non plus un atelier de menuiserie. Pour une Bullit ou un Robin, un bout de table de 50 cm suffit largement. L’outillage se réduit à sa plus simple expression : un cutter, une latte et du papier de verre. Pour ce genre d’engin, quelques soirées suffisent. Le Caprice par exemple, a été monté en deux semaines, en bricolant après le boulot. Quant au rapport prix/plaisir, il est largement supérieur à celui des "mousses" chinoises "prêtes à crasher" qui inondent le marché. La construction traditionnelle permet de (re)découvrir une forme de modélisme qu’on qualifierait aujourd’hui de "durable".

Contact : laurent.schmitz@jivaro-models.org

Plaisir de construire
Plaisir de construire et plaisir de piloter : c’est encore plus fort quand on l’a fait soi-même !
 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page