Home
Sujet ajouté le
20 mars 2022
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google
Prandtl - Angel Wing Designs

Prandtl - Angel Wing Designs

Courbes gracieuses pour aile pure

Présentation : Laurent Berlivet

Les ailes volantes sans dérive ni fuselage ont toujours des lignes très pures. La FVT3 Prandtl d'Angelwing Designs m'a tapé dans l'œil dès que je l'ai vue sur le site du fabricant, et je l'ai aussitôt classée dans la liste des coups de cœur, en luttant pour ne pas la commander aussitôt, afin de terminer d'abord les trop nombreux chantiers en cours. J'aime beaucoup ce type de kit en bois à construire et à la conception poussée. Cependant, au même moment, j'étais en chat avec l'ami Greg Zietek qui l'avait repérée aussi et avait capté mon engouement...
Quelques temps plus tard, j'ai reçu un surprenant colis arrivant d'Angleterre. En l'ouvrant, je n'ai pas mis longtemps à comprendre que je venais de découvrir un cadeau surprise de la part de Greg ! Waouh ! Merci !

La construction terminée Décorée, prête pour l'envol
La cellule n'est composée que de quelques morceaux mais ils doivent être assemblés avec précision pour respecter le dièdre et le vrillage négatif très prononcé des bouts d'ailes.

Dans les bras de Manon
L'envergure de l'aile est de 1,15 m. Sans dérive ni fuselage, elle peut facilement voyager.
Merci Manon pour avoir pris la pose avec la Prandtl.

Passage bas Passage rapide
Pour mieux identifier la position de l'aile dans certains cas, il est préférable d'opter pour une décor très contrasté. A l'extrados, c'est l'un de ceux proposés par le fabricant.

Caractéristiques techniques

Nom : Prandtl
Fabricant : Angel Wing Designs (UK)
Prix indicatif : 69.99 £
Envergure : 115 cm
Longueur : 29 cm
Masse : 332 g
Surface : 18,4 dm²
Charge alaire : 18 g/dm²
Profil : biconvexe évolutif
Radio : 2 voies avec mixage delta
   

C'est Marko Stamenovic, un ingénieur aéronautique serbe, qui a conçu cette aile. Elle est destinée au vol de pente, ou elle évolue par temps calme. Ce n'est pas un modèle destiné à l'acrobatie mais plutôt fait pour gratter. Elle est très fine.

Le kit


Contenu du kit et set de déco
Le kit de la Prandtl contient toutes les pièces en bois découpées au laser (balsa et contre-plaqué) ainsi que les accessoires pour l'équiper. On voit que le placement des pièces sur les planches est parfaitement optimisé : il y aura très peu de chutes.
Le set d'autocollants est disponible en option. Plusieurs thèmes sont proposés.

Assemblage du chantier de montage

La construction débute par... la fabrication du berceau indispensable pour assembler la Prandtl, afin de respecter parfaitement sa géométrie avec son évolution de profils complexe.

Le chantier de montage Séparation des morceaux
Le chantier de construction est assemblé à partir de ces morceaux de contre-plaqué. Un coup de cutter suffit à faire sauter les plots qui les retiennent sur les planches.

Fabrication du chantier Raccord en sifflet Colle blanche
Les morceaux doivent être raboutés pour obtenir l'envergure. Ils sont taillés en biseau.

Collage rectiligne Renfort de raccord
Un réglet permet de raccorder les longerons de façon rectiligne. Pour accroître la surface de collage, j'ai ajouté des chutes de balsa sur les jonctions.

Raccord renforcé Traverses Emboitements
Tous les morceaux s'assemblent façon "peigne", avec des emboîtements qui ne nécessitent aucune retouche car ils se font à 90°.

Montage du chantier Vérification de rectitude Emboitements
Le montage se fait bien à plat sur le plan de travail. Bien vérifier que les pièces sont correctement alignées.

Chantier de montage Chantier épinglé Collage
Des traverses sont disposées pour soutenir les longerons et les nervures.

Berceau de montage Berceau fixé sur le chantier
Il est indispensable de bien fixer le berceau de montage sur le plan de travail.

Protection du chantier Scotch de protection Isolant en ruban adhésif
Pour éviter de coller l'aile sur le berceau, du ruban adhésif a été collé à cheval sur la tranche de tous les morceaux pouvant être en contact.

Construction... de l'aile !


Les longerons Pièces pour les longerons
Bien identifier les morceaux qui vont constituer les longerons.

Raccord en sifflet Encollage Collage
Les longerons sont taillés en sifflet pour accroitre les surfaces de collage. Ils sont réunis avec de la colle blanche. Noter le ruban adhésif sur le chantier pour pouvoir "démouler".

Séchage à plat Assemblage des longerons
Le séchage se fait à plat sur le chantier, protégé par des bandes de ruban adhésif.

Longerons assemblés
On comprend que le profil va être évolutif avec de pareils longerons.

Mise en place des longerons Maintien des longerons
Les longerons sont immobilisés sur leur support avec des morceaux de ruban adhésif.

Mise en place des nervures


Nervures centrales Nervure centrale Mise en place des nervures
Les nervures sont glissées une à une sur les longerons, en commençant par celles de l'emplanture. Celles-ci sont en contre-plaqué.

Longeron afant Nervures épinglées Petit longeron
Le petit longeron situé à l'avant est glissé après avoir placé les nervures, en s'assurant qu'elles ne puissent pas bouger.

Congés de colle blance Nervures en balsa Pointage
Chaque jonction est renforcée avec un petit congé de colle blanche déposée au pinceau.

Epingles Assemblage en cours Nervure très fine
Les autres nervures de l'aile sont en balsa. Elles sont épinglées au fur et à mesure pour rester bien plaquées. Certaines sont très fines.

Minuscule nervure Bord d'attaque en jonc carbone Jonc carbone
Le bord d'attaque en jonc carbone est rectiligne. C'est lui qui détermine l'inclinaison des nervures aux extrémités.

Le bord d'attaque cale la dernière nervure Vrillage négatif Bout d'aile vrillée
Le bord d'attaque cale la dernière nervure. La géométrie est étonnante, avec le vrillage négatif en bout d'aile qui semble monstrueux.

Cellure avant coffrage Ca prend forme Frêle structure
La base de la cellule est terminée. Elle est encore très frêle avant coffrage donc il n'est pas encore question de la séparer de son support.

Coffrage de l'intrados


Décollage partiel Tracé sur le coffrage Coffrage d'intrados
La partie avant de l'aile est soulevée de quelques millimètres du chantier, juste histoire de glisser le coffrage, en balsa de 0,8 mm. C'est très fin.

Marquage du coffrage Découpe Coffrage découpé
Le coffrage est glissé jusqu'à mi-épaisseur du longeron puis l'emplacement du bord d'attaque est tracé. Il est ensuite coupé bien droit.

Raccord Coffrage rabouté Découpe
Une pointe est rajoutée à l'avant. Attention à ne pas faire de chutes. La quantité de bois fourni est juste suffisante.

Collage du coffrage Baguette Coffrage plaqué
Le coffrage est alors collé à la cyano sur le longeron, en s'assurant qu'il est bien plaqué sur toute la longueur. La même chose est faite au bord d'attaque.

Pinces à linge Bord d'attaque Petite retouche
Maintenir le coffrage avec soin durant le séchage. Pour l'autre moitié de l'aile, il faut ajuster avec précision les coffrages au niveau de l'emplanture car il y a du dièdre et la nervure forme une courbe..

Ajustage Raccord central Congés de colle blanche
Une fois les coffrages pointés à la cyano, un congé de colle blanche vinylique a été déposé sur tous les raccords.

Coffrage de l'extrados


Passage du fil Pour le câblage Coffrage d'extrados
Avant de passer au coffrage d'extrados, il ne faut pas oublier de passer les rallonges des servos, ou comme ici, un fil qui permettra de les glisser à travers les nervures.

Placement provisoire Marquage de l'emplacement des nervures Découpe à mi-longeron
Le coffrage supérieur est positionné provisoirement afin de déterminer sa position, celles des nervures et longerons également. Il est aussi recoupé pour recouvrir les longerons à mi-épaisseur.

Collage néoprène Néoprène Colle polyhréthane
Il est ensuite collé à la néoprène, en encollant les 2 surfaces puis en laissant sécher le temps que les solvants s'évaporent. Afin de renforcer le coffrage au bord d'attaque qui est simplement appuyé contre le jonc carbone, j'ai déposé un filet de colle polyuréthane expansive.

Collage du coffrage Ruban adhésif Coffrage plaqué
Bien presser partout durant le positionnement qui doit être précis car on ne pourra pas faire glisser le coffrage. Une bande d'adhésif papier plaque bien le tout sur la longueur et évitera les éventuels débordement de colle.

Coffrage en cours Coffrage sous contrainte Traçage
Même procédé pour l'autre demi-aile. Tous les moyens sont bons pour plaquer le coffrage.

Bandes de balsa A l'intrados Pointage sous les nervures
On passe ensuite au coffrage de la partie arrière, en collant 2 bandes de balsa, de l'emplanture jusqu'aux élevons.

Coffrage arrière Coffrage courbe Jolie forme
Le coffrage déborde sur le support de l'élevon afin que la courbe soit régulière.

Encollage vinylique Séchage sous presse Séchage
La même bande est collée sur la première, bien plaquée durant le séchage.

Séchage en cours Coffrage supérieur Coffrage
Suite du coffrage, avec les morceaux évidés pour le passage du palonnier qui débouche à l'extrados.

Passage palonnier Petit morceau Coffrage central
Les autres morceaux de coffrage sont ajoutés au niveau des élevons et au centre de l'aile.

Chapeaux de nervures Coffrage centrale Epingles
Il reste à placer les chapeaux de nervures sur celles qui ne sont pas coffrées par des planches. L'aile est alors retirée du chantier puis la même chose est faite à l'intrados.
Gabarit pour la pointe Coffrages pour la pointe La queue
Les coffrages en arrondi sont découpés d'après le gabarit fourni dans les chutes de bois, en s'assurant que les fibres sont bien dans la longueur, de façon à ce que le bois épouse parfaitement les courbes.

Collage symétrique Maintenant, le dessus Coffrage d'extrados
Coffrage de la queue, dessus/dessous, en pinçant bien le bord de fuite.

Câbles servo tirés Coffrage d'intrados Séchage en cours
Passage du câble servo et mise en place du coffrage d'intrados.
Saumons contre-collés Saumons Bord d'attaque
Collage des saumons constitués de 2 épaisseurs. Les coffrages ont été poncés dans le plan vertical jusqu'au contact du jonc puis une lamelle de balsa a été collée comme bord d'attaque. Après ponçage, il n'en reste quasiment rien mais ça a permis d'avoir une belle forme arrondie.

Les élevons


Nervures d'élevons Petits triangles Pièces pour les élevons
Les élevons sont constitués de nervures triangulaires très fines qu'il faut identifier. Les baguettes au niveau de la charnière sont courbes.

Nervures, articulations, coffrages Minuscules triangles Séchage sous contrainte
Les coffrages d'intrados sont plaqués sur le chantier de montage, avec les baguettes placées côté articulation puis les nervures sont glissées dessus.

Guignols et accessoires Guignol en plastique Collage par l'intérieur
Les guignols en plastique font partie des accessoires fournis. Ils sont collés par l'intérieur dans les coffrages d'extrados.

Emplacement nervures Présentation Encollage néoprène
L'emplacement des nervures est déterminé puis de la néoprène est étalée sur ces repères.

Collage néoprène Gouverne coffrée En courbe
Le coffrage est plaqué sur le chantier. On voit bien la forme très courbe de la gouverne.

Articulation Bord d'attaque gouverne Saumon d'élevon
Le bord d'attaque de la gouverne et les saumons sont alors ajoutés.

Vrillage Bout d'aile
Comme les gouvernes ne reposent que sur la tranche du contre-plaqué 3 mm, elles peuvent glisser facilement, ce qui ne facilite pas leur mise en forme par ponçage.

Dépron Bande de Depron ajoutées Chantier élargi
J'ai donc élargi l'assise en fixant de chaque côté du support des bandes de Depron. Ainsi, il est bien plus simple de les maintenir en place.

Assise plus large Profilage Scotch de protection
Les saumons sont alors profilés. La bande de ruban de papier évite d'attaquer trop fort, afin de ne pas endommager le coffrage.

Traçage articulation Marquage visible Axe de la charnière
Ensuite, l'axe d'articulation est marqué à chaque extrémité puis tracé de façon bien visible sur toute la longueur.

Mise en forme Ponçage Ponçage en V
La mise en forme s'effectue par ponçage sur une longue cale, en s'assurant que la ligne d'articulation demeure rectiligne.
Bord d'attaque en pointe Séchage sous prèsse

Après profilage, les coffrages ont été humectés de façon très légère puis les gouvernes ont été mise à sécher durant 24 heures sur leur berceau, afin de conserver la forme souhaitée.


Transparence Découpe trappes Trappes découpées
Pour découper les trappes à l'intrados, on dirige l'aile vers une source de lumière ce qui permet de bien distinguer la structure.

Emplacement charnières Passage charnière Charnières en plastique
Les petites charnières en plastique sont glissées dans des fentes pratiquées sur mesure. Elles seront collées après entoilage.
110 g pour la cellule nue
A ce stade, la cellule nue pèse 110 g. Il reste à l'équiper, l'entoiler... et la lester !

Entoilage


Entoilage à l'Oralight Encollage charnière Collage charnière
L'entoilage est réalisé à l'Oracover light chrome. Blanc cassé pour l'extrados, rouge à l'intrados. Les charnières sont glissées à ce moment-là.
Mise en place charnière Collage Vérification des débattements
On les colle à mi-longueur dans les gouvernes, puis dans l'aile, en s'assurant que les débattements restent amples.

Décoration


Planche de déco Film transfert Mise en place
Plusieurs décors sont disponibles en option. Ils sont découpés dans du vinyle, prêts à poser avec leur film transfert.
Vinyle assoupli dans les arrondis P'tit nom
A niveau des saumons, ils peuvent être déformés pour enrouler les courbes avec un fer à entoiler, à condition de laisser le film transfert.

P'tite touche personnelle

Même si j'adore construire, l'étape que je préfère sur un modèle, c'est la mise en couleur, la personnalisation du décor. J'ai utilisé un petit plotter pour découper dans du vinyle cette raie manta tracée précédemment avec un logiciel de dessin vectoriel.

Mantal tribale Echenillage
Le décor perso est découpé dans du vinyle de couleur or miroir. Un peu "bling-bling" mais j'aime bien les reflets en vol, et c'était bien adapté à l'Oracover rouge chrome posé à l'intrados. Et la forme de la raie manta, beaucoup étirée ici et traitée "tribale" s'adapte bien à la géométrie.

Placement du décor Mise en place Support papier retiré
Le décor est placé avec son support sous l'aile, maintenu avec du ruban adhésif. Ensuite, une partie du support est retirée.

Papier découpé Décor plaqué Première moitié posée
Le support est coupé aux ciseaux puis retiré. L'autocollant peut alors être appliqué avec son film transfert, sans faire de bulles.

L'autre moitié On chasse les bulles Retrait du film transfert
Même étape pour l'autre côté. Cette façon de pratiquer permet d'éviter les bulles tout en plaçant le décor exactement à l'endroit souhaité.
Décor terminé
La forme du poisson, même très étirée, va bien avec la forme de l'aile.
La manta rouge... Heureusement qu'elle n'est pas bleue !

Puits de servos


Puits de servo Refort fibre
L'entoilage est percé à l'intrados au niveau des puits de servos. En procédant avec la panne d'un fer à souder, le film est "soudé" sur le bois au moment de la découpe.
Comme le coffrage n'est qu'en balsa de 0,8 mm, j'ai tapissé le fond du puits avec un tissu de verre 80 g/m² collé à la résine époxy.

Résine époxy Protections
Il faut très peu de résine. Ici, il y en a 10 fois trop mais j'en avais besoin pour autre chose... Les abords du puits sont protégés avec du ruban adhésif de masquage.
Encollage Pose de la fibre

Le fond reçoit une fine couche de résine puis le coupon de fibre est placé par dessus.

Tissu résiné L'aile est très fine
Avec le pinceau, on tamponne pour bien imbiber le tissu, et remettant de la résine si nécessaire, le moins possible. On voit que l'aile est particulièrement fine et que des servos de 8,5 mm passent tout juste.

Equipement électronique

Quoi qu'on fasse, il faudra dans tous les cas ajouter une certaine quantité de lest dans la pointe afin d'obtenir le centrage. Pour lester utile, j'ai installé un batterie avec une capacité importante dans l'épaisseur disponible. Elle est composée de 4 éléments Ni-MH 1100 mAh séparés en deux afin de se placer dans les ouvertures des nervures. Entre les deux, il faudra encore placer beaucoup de plomb.

Vidéo détaillant l'assemblage du pack batterie adaptée à la Prandtl.

Accu sur mesure Batterie scindée en deux Batterie glissée dans la pointe
Le pack scindé en deux se glisser le long des bords d'attaque, dans les nervures évidées, libérant un peu de place au centre pour ajouter le lest indispensable.

Servo Gening D531BB Cadre de servo simple Néoprène
Etant donné la très faible épaisseur de l'aile au niveau du puits de servo, il est impératif d'en installer de très fins. La notice suggère des Gening D531BB. J'ai installé des Emax ES 9051 de 8,8 mm d'épaisseur qui pèsent 4,8 g.

Collage du servo Commande d'élevon Masquage du puits
Quelques baguettes judicieusement placées permettent de bien caler le servo. Le palonnier débouche à l'extrados. L'ouverture est refermée par un morceau d'entoilage. Je n'ai pas utilisé les trappes en plastique livrées qui auraient fait une sur-épaisseur... et qui sont blanches.

Commande l'élevon 210 g avant centrage
A ce stade, l'aile équipée et entoilée pèse 210 g. Il va falloir maintenant ajouter du lest pour l'équilibrer.

Equilibrage

Pas évident de centrer ma dernière aile volante pure afin de l’équilibrer avec le plus de précision possible. Il n’y avait même pas un embryon de fuselage pour s’appuyer dessus.
L’idée a été de découper une contre-dépouille suivant la nervure d’emplanture afin de glisser l’aile dedans. Un morceau de calendrier en carton est idéal, il se découpe facilement au cutter et est relativement résistant. Le centre de gravité mentionné sur le plan est reporté sur le carton puis un trou y est percé de part en part afin d’y glisser une cordelette nouée. Avant d’y mettre l’aile, il peut être nécessaire de plomber le gabarit afin qu’il soit suspendu bien à l’horizontale.

Equilbrage

L’aile est alors mise en place, du lest est ajouté en le maintenant provisoirement avec du ruban adhésif. Quand la masse adéquate est déterminée, il n’y a plus qu’à l’intégrer dans la cellule.

Billes d'acier pour le lest Emplacement lest
A défaut de billes de plomb, j'ai utilisé des billes d'acier. Le longeron avant est ajouré d'origine car il est évident qu'il ajouter une certaine quantité de lest.

Néoprène Billes collées
Afin que les billes restent bien en place, elles sont noyées dans de la colle néoprène.

Equilibrage Perçage longeron
Le longeron est percé pour laisser passer la prise batterie car le récepteur sera glissé juste derrière.

Encore du lest Récepteur en place
Malgré le poids de la batterie et les billes d'acier, il a fallu encore ajouter du plomb pour obtenir le centrage. Au total, environ 110 g, soit 1/3 du poids total de l'aile équipée.. Le récepteur, plus léger a été placé dans le compartiment juste derrière.
Droites et courbes
Les bords d'attaque rectilignes sont en flèche tandis que le bord de fuite très travaillé forme une vague élégante.

Direction... la pente !


Premier lancer C'est parti
A peine le montage achevé, premiers lancers sur une petite butte, sans vent afin de se faire une idée :
une glisse prometteuse !

Le lancer est délicat. Plus que la Prandtl le laisse paraître. En fait, c'est un coup à prendre. Le meilleur résultat est obtenu en maintenant l'aile par la pointe avant, les doigts au-dessous, le pouce dessous. Un mouvement doux légèrement vers le bas donne à la Prandtl une trajectoire rectiligne. Si on essaie de la lancer plus fort, c'est souvent le retour au sol prématuré quasiment impossible à contrer. Elle part d'un côté ou de l'autre, peut glisser sur le dos, et même parfois en feuille morte ! Pas très encourageant au début... mais on constate à ce moment que l'aile est vraiment très robuste !
Une fois partie, elle file comme n'importe quel modèle.

Jolis coquelicots Manon et la Prandlt

C'est avant tout un modèle fait pour gratter, pour parcourir de grandes lignes non saccadées. On arrive à passer quelques figures simples tels tonneaux, boucles... ou virgules si la vitesse est insuffisante. Mais on ne se lasse pas de la piloter pour cette raison. Elle a son caractère et l'allure fantastique en vol entretient son charme.

Vol de pente Départ
Tenue par le bord d'attaque, un mouvement doux bien à plat ou légèrement vers le bas et la Prandtl prend son envol.
Dessous Dessus
Pente bourguignone   Une flèche
Le décor très contrasté permet une bonne visualisation. C'est très utile sur une aile si fine sans surface verticale.

Phénomène parfois déroutant : elle entre en roulis hollandais, c'est-à-dire qu'elle se dandine d'une aile sur l'autre, avec parfois énormément d'amplitude, ce qui fait peu à peu perdre de la hauteur.
En essayant de contrer, le mouvement s'accentue, comme s'il y avait une latence dans les ordres donnés aux manches et la réponse des gouvernes. En fait, il faut soit la laisser faire pour qu'elle se stabilise à nouveau d'elle-même, soit piquer très légèrement. Elle reprend alors sa trajectoire comme sur un rail.

Visibilité délicate Ca brille
     
Dans l'Yonne Vue de dessous
L'aile est très fine. Elle accélère fort et sa taille modeste accentue l'impression de vitesse.
Passage rapide
 
Verbier Pente suisse
Prêt pour l'envol, face au glacier du Grand Combin, sur une pente de Verbier, en Suisse.

Dents du Midi On attend le vent
L'aile prend la pause devant les Dents du Midi, toujours en Suisse, en attendant un petit souffle montant de la vallée.

Pilote heureux Grandiose
L'appareil photo ayant rendu l'âme peu avant cette séance, les images sont prises avec un téléphone portable, d'où l'absence de photos en vol dans ce cadre grandiose... mais une vidéo viendra, si je trouve le temps de la monter..
Pente andorrane Andorre
     
Vol rapproché Patrouille
Dans le petit temps, la Prandtl sur une pente du Contetin, accompagnée par le lancé-main de Benoit Paysant-Le Roux.

Pour finir

La construction de cette aile est un peu délicate, elle n'est pas adaptée pour débuter. Mais pour celui qui a déjà un peu d'expérience, il n'y aura pas de surprise, à condition de ne pas se précipiter, c'est un vrai plaisir.
L'équipement se limite au strict minimum : 2 petits servos, un récepteur et un pack d'accu. Ce n'est pas ça qui grève le budget.
En vol, l'allure est fantastique, l'aile est fine, elle accélère bien. Le phénomène de roulis hollandais peut surprendre mais c'est aussi intéressant d'apprendre à le maitriser. C'est finalement un beau cadeau qui va m'accompagner longtemps sur les pentes, très facile à caser dans la voiture et facile à transporter en randonnée.
Bravo à Angel Wing Designs qui ose produire ce genre de modèle à la géométrie très originale. Et vive les kits à construire !

On aime

  • Le kit bois à assembler
  • Les découpes précises
  • Le berceau de montage
  • L'allure fantastique

On aime moins

  • La quantité importante de lest (mais la charge alaire reste faible)
  • Le roulis hollandais dans certaines situations

Contact : laurent@jivaro-models.org

Prandtl - Angel Wing Design
 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page