Home
Sujet ajouté le
22 juillet 2021
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google
Vintage à Brétigny-sur-Orge

Rencontre Vintage à Brétigny-sur-Orge

La tendance est au rétro...

Texte et photos : Jean-Marie Guyader

Je ne sais pas si l’aéromodéliste est particulièrement nostalgique, mais toujours est-il que l’on voit fleurir de-ci de-là nombre des rencontres sous le signe du « vintage » un peu partout en France. Ce qui, je dois bien l’avouer, est plutôt plaisant pour ceux qui aiment se remémorer les combats épiques entre un pilote et son Charter ou son Westerly, doucement bercés par les doux effluves de ricin…

Double hommage

C’est donc par une journée dominicale quelque peu fraiche et venteuse que nous nous sommes réunis le 23 mai 2021 sur le terrain du club des Cigognes à Brétigny-sur-Orge.
Au-delà du côté vintage, cette journée se voulait également être un hommage à un grand nom de l’aéromodélisme français : Francis Plessier. Disparu trop tôt, ce grand Monsieur nous aura laissé bon nombre de plans aux noms évocateurs : Goofy, Filochard, Méchant Truc (I et II …), Storky, Souricette et j’en passe.

L'organisateur Pilotes

Arrivés bien tôt sur les terres des Cigognes, c’est par Thierry Bordier, l’organisateur de cette journée, que nous avons été accueillis. L’homme à la moustache légendaire anime également une chronique vintage dans les colonnes de Modèle Magazine depuis quelques temps.
Au fur et à mesure du remplissage de la zone parking et du déchargement des coffres, nous reconnaissons quelques amis rencontrés sur d’autres meeting de ce type. Les organisateurs de la journée vintage de Soissons sont là (Grégory et Jean-Claude) et certains venaient même des Charentes pour être parmi nous…

Avions vintage

Les forces en présence


Storky Goofy

Côté MCB (Modèle Club Buxéen), nous étions 3 et au total c’est plus de 40 modèles pour une vingtaine de pilotes qui avaient répondu à l’appel.
A tout seigneur tour honneur, les avions de F. Plessier étaient évidemment bien représentés. 2 Storky étaient présentés par Jean Rousseau. Cet avion à aile parasol dispose d’un charme certain et vole merveilleusement bien, ils réalisaient même du remorquage à la grande époque.
Thierry Bordier avait restauré 2 modèles, un antique Goofy, ainsi qu’un « Méchant Truc II ».

Méchant Truc 2 Méchant Truc 2

La particularité des avions de Francis Plessier était, entre autres, un numéro sur la dérive qui faisait office de numéro d’ordre dans les créations de Francis. Au total, ce sont 362 avions qui sont sortis de la tête et de l’atelier de ce modéliste très créatif…
Lorsqu’un petit sifflement d’admiration est sorti de mes entrailles devant une telle production, Jean Rousseau m’a dit : « Lorsque je construisais un avion, Francis en faisait 3… ».
Parmi tous les modèles de Francis Plessier présents ce jour-là, s’il devait n’en rester qu’un, ce serait certainement le Filochard avec lequel il a participé aux championnats du monde de voltige en 1963 à Genk (Belgique).
Cet avion a été restauré par un ami du MCB (Laurent Chauffaille) et Thierry Bordier l’a ensuite emmené au GPPA pour y être exposé.

Flichar Filochar de Plessier

La gamme Svenson était également bien représentée avec des Twinny et des Wayfairer, biplans aux très bonnes qualités de vol. Un petit rappel de l’historique de la maison Svenson a été publié récemment dans Modèle Magazine sous la plume de Thierry Bordier.
Personnellement j’ai eu un petit coup de cœur en redécouvrant le Progo de Robbe. Avion aile haute au look de Cessna 152, ce modèle très élégant préfigurait déjà les productions en composite. Son fuselage était en « Plura » me semble-t-il (une espèce d’ABS je crois) et les propriétaires pestaient car peu de colles étaient réellement efficaces sur cette matière… En tout cas, ce modèle est vraiment magnifique, d’autant plus que l’exemplaire présenté sortait de boîte et brillait comme un sou neuf. Son propriétaire m’a confié qu’il possédait juste 7 exemplaires de cette machine… Quand on aime !

Baron Dalotel

Casse-croûte

Le club des Cigognes avait gentiment mis à notre disposition un BBQ et du charbon de bois pour le casse-croute du midi et comme il est de coutume, c’est durant ces moments de convivialité que l’on refait le monde et que l’on récrit l’histoire de l’aéromodélisme.
Nous n’avons pas raté l’occasion, cela nous a permis de dépoussiérer nos mémoires et c’était à celui qui se remémorait le zinc le plus improbable !

Amateur - Graupner Taxi - Graupner

Et les radios dans tout ça ?


Progo - Robbe

Lorsque l’on parle radio d’antan, on cite bien souvent les marques historiques comme Robbe, Graupner, Sanwa, etc. mais les plus anciens réagiront surement au nom évocateur de « Radio Pilote ». Cette marque de radio française a été créée par Pierre Marot, une autre figure de l’aéromodélisme hexagonale, compère de F. Plessier à Genk notamment.
Cet homme de plus de 80 ans, alerte comme un jeune homme, est intarissable d’anecdotes sur l’aéromodélisme de cette période reculée et bien souvent, des noms comme Baby Train ou bien la Source des Inventions se font entendre au fil des discussions. De plus, Pierre est vraiment quelqu’un d’une gentillesse infinie avec qui il fait bon évoquer notre passion.
Ses radios bénéficiaient d’un design très élégant et quelques raffinements, comme la petite pièce en plastique rouge qui empêchait le basculement de l’interrupteur marche / arrêt par inadvertance, étaient les bienvenus et ne figuraient pas au menu des radios concurrentes.
Je l’avais déjà rencontré à Soissons sur un meeting similaire.
C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai reposé les yeux sur une Robbe CM Basic également. Cette radio devait compter parmi les dernières en « tout analogique » et préfigurait l’avènement des radios programmables à processeurs et afficheurs LCD qui viendront un peu plus tard.
Ici, toutes les configurations se faisaient par « dip-switchs » soigneusement protégés par une façade basculante translucide. Un vrai petit chef d’œuvre de technologie à cette époque…
Des pochoirs venaient prendre place sur ce tableau de bord afin de connaître l’utilité de chaque switch ou potentiomètre en fonction de l’avion.
Son propriétaire s’en servait encore mais l’avait passé en 2,4 GHz.

Hélico

Concernant les fréquences justement, très peu de modélistes étaient resté en 27 (26), 41 ou 72 MHz, fréquences encore autorisées en France. La majorité avait franchi le pas du 2,4, soit par adjonction de module, soit tout simplement par remplacement complet de la radio.
Lorsqu’on considère la fragilité au choc des quartz, ou bien l’âge de certains récepteurs, autant jouer la sécurité et garder la souplesse de gestion de cette bande de fréquence.

Chico Graupner Middle Stick - Graupner

Les références


Panda - Multiplex Planeur

Si vous m’avez suivi jusque-là, vous vous demandez surement à quel moment je vais parler des avions mythiques des années folles, non ?
Et bien c’est pour maintenant, entrons dans la légende et évoquons ces modèles qui nous ont fait rêver jusqu’à en troubler notre sommeil (paradoxal non ?)…
Plusieurs vénérables Westerly (Svenson) d’époque étaient présents et se sont illustrésen l’air malgré le vent soutenu qui nous a accompagné toute la journée. Le valeureux 2 axes nous a régalé aux mains de Marc, malgré sa propension à tirer à droite dès la mise de gaz.

Cap 20L, Westerly, Twiggy, Twinny Twinny - Svenson

Bien évidemment, pas de Westerly sans Charter (Robbe). J’ai véritablement un petit faible pour celui-ci car il a fait partie de mon écurie il y a fort longtemps…
Le Taxi de Graupner était également de la partie à un exemplaire.
Ces 3 avions, produits en kit, constituaient les outils d’apprentissage idéals pour tout débutant. On peut également ajouter à ce trio le Bizuth de la revue MRA, qui à l’époque n’existait que sur plan et qui demandait un peu plus de patience avant d’aller voler…
C’est également avec beaucoup de plaisir que j’ai revu évoluer le Basic 2000 de chez Scorpio. L’exemplaire présent étaient gaillardement motorisé par un antique OS avec résonnateur, ça marchait fort.

Basic 2000 - Scorpio Basic 2000 Scorpio

Un exemplaire de Pinto Svenson était également de la partie. Bref que du mythique comme vous pouvez vous en rendre compte.
Les modèles Scorpio, comme beaucoup d’entre vous le savent certainement sont reconnaissables à leurs bulles assez caractéristiques, que ce soit sur les avions ou sur les planneurs… immanquable.

Puma 2 Twin - Robbe Gestes barrière...

Mais encore ?


2 axes Playboy
Ultra-light 2 axes léger

Quelques fines dentelles de balsa avaient été amenées par un autre grand Monsieur du modélisme français, j’ai nommé Sylvère Maisse, Monsieur FF2000 en personne.
Ses modèles ultra-light issus du vol libre camouflaient habilement leur moteur brushless sous un faux moteur Cox, l’illusion était parfaite… Malheureusement les caprices du vent nous ont empêché de voir évoluer ces morceaux de poésie.

Piper Piper
Westerly

Un duo de modélistes, que j’avais déjà rencontré à Epinay me semble-t-il, avait fait le déplacement avec 3 grosses machines de plus de 30 ans d’âge : Un gros Piper, un remorqueur et une semi-maquette d’avion de chasse.
Les amoureux de la voltige à l’ancienne (la balistique) ont pu apprécier la réédition en kit du Curare d’HannoPrettner. La particularité de ce piège était le dièdre inversé du stabilisateur qui lui donnait une gueule sans pareil…
Cette exemplaire état motorisé par un brushless. Le vol était conforme à l’original, c’est-à-dire rapide…

Curare Cap 20L
Curare en vol Curare au décollage

A refaire


Douglas SBD Dauntless Douglas SBD Dauntlessau roulage
Décollage   Douglas SBD Dauntless en passage
Douglas SBD Dauntless volets baissés

Toute bonne chose ayant une fin, c’est en début de soirée que nous sommes remontés dans nos voitures le coffre plein de modèles et la tête remplie d’anecdotes et de souvenirs extirpés des méandres de nos mémoires.
Pour les nostalgiques du vintage, je vous encourage vivement à aller consulter la page « RC Vintage » sur Facebook, cela vous donnera certainement l’envie de venir nous rejoindre l’année prochaine avec un petit trésor exhumé de votre grenier.
RDV l’année prochaine.
Amicalement,

Contact : jean.marie@jivaro-models.org

Dalotel
 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page