Home
Sujet ajouté le
20 novembre 2018
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google
Viejo - RBC Kits

Un bolide d'un autre temps

Présentation : Grégory Zietek

La Viejo est une nouvelle aile volante de chez RBC, fabricant hollandais de modèles originaux tout en structure. Cette aile a un design futuriste digne des films de Star Wars. Elle m'a tout de suite tapé dans l’œil !
C'est un kit à construire, toutes les pièces sont découpées avec précision à la fraiseuse CNC.

Construction terminée Lignes inimitables
Au départ   Plein pot
L'allure néo-rétro de cette Viejo est vraiment particulière. Et en vol, les lignes ne trompent pas : ça trace !

Caractéristiques techniques

Fabricant : RBC Kits
Envergure : 89 cm
Longueur : 56 cm
Surface : 16 dm²
Poids : 635 g (650 g annoncés)
Charge alaire : 40 g/dm²
Profil : Biconvexe autostable 9%
Prix indicatif : 49 €

Equipement
Moteur : Axi 2808/16
Hélice : 7''x4'' Cam Prop
Contrôleur : 36 A
Batterie : Li-Po 3S 2200 mAh

Contenu du kit

Les pièces Le plan

Tout l'accastillage est livré, la verrière et son tableau de bord sont thermoformés. Le plan est imprimé sur papier, la notice figure sur le côté droit. RBC fournit également sur un CD-Rom avec les photos de construction, une fichier PDF 3D et un logo de la Viejo à imprimer.

Vue 3D translucide Vue 3D Modélisation 3D

Tous les collages sont faits à la colle aliphatique et à la colle cyano.
Même si le nombre de pièces n'est pas très élevé, cette aile volante s'adresse aux modélistes qui ont déjà eu l'expérience de la construction bois. Débutant s'abstenir !

Radio et motorisation

J'ai utilisé 2 servos DES 427 BB Graupner, ce sont de très bons servos extra plats et très puissants !

Pour la motorisation, j'ai choisi un Axi 2808/16 équipé d'une hélice Cam Prop 7''x4'', entraîné par un contrôleur 36 A. Le cône alu de précision MP Jet 40 mm profile parfaitement le nez. L'accu est un 3S 2200 mAh.

Assemblage du fuselage

Couples et renforts en CTP Préparation des flancs Baguette entaillée

Repérer les pièces constituant le fuselage. Les baguettes d'angles doivent être entaillées régulièrement pour suivre la courbure des flancs.

Baguettes d'angles Baguettes courbées Couples

Assembler les baguettes d'angle en faisant 2 flancs symétriques et non pas identiques.

Mise en place des couples Assemblage du fuselage En cours de montage

Coller les couples. Utiliser des serre-joints pour maintenir les pièces lors des collages.

Fuselage de dessous Coffrage supérieur Coffrages inférieur

Coller par la suite les coffrages supérieur et inférieur.

Renforts de trappe Trappe séparée Coffrage inférieur collé

La trappe est située sur le dessous du fuselage.

Couples circulaires Couple fontal Cône d'hélice

Coller le couple bien centré sur le cône d'hélice après avoir mis le moteur en place.

Découpe pour le passage de l'aile Ouvertures dans les flancs Passage de l'aile

Par la suite, découper la passage de l'aile dans le fuselage. Celle-ci sera glissée de par en par.

Emplacement de l'aile Trappe ouverte Fuselage profilé

Finir par une bonne séance de ponçage pour bien profiler le fuselage dans le prolongement du cône.
Découper la trappe sous le fuselage qui sert d'accès à l'accu.
Pour le montage de la bulle, j'ai fabriqué avec du balsa de 30/10 la forme du baquet puis j'ai collé l'ensemble après entoilage.

Construction de l'aile

Coffrages d'aile Découpe des coffrages Traçage des coffrages

Pour commencer, confectionner les coffrages de l'aile, intrados et extrados. Utiliser du scotch et de la cyano pour le collage des champs des planches.

Emplacements de nervures Baguette sous le coffrage Collage des nervures sur le coffrage

Avant de commencer, tracer les emplacement des longerons et des nervures. Utiliser les cales de balsa fournies dans le kit qui se placent sous les coffrages afin de caler les nervures en respectant le profil. On commence par l'emplanture de l'aile. Les nervures sont ajourées pour le passage des ronds de pin qu'il faudra couper aux bonnes cotes.

Nervures et longerons collés Des épingles durant le séchage Colle blanche

Ensuite, coller les longerons, les nervures et le faux bord de fuite au niveau des gouvernes à la colle blanche. Fixer les pièces qui serviront à la création des élevons.

Ajustage des coffrages Demi-aile à moitié coffrée Clés d'ailes

Ajuster les coffrages, placer le faux bord d'attaque et les tourillons de clé d'aile, bien centrés.

Tourillons de clés d'aile Demi-ailes réunies Clés d'ailes

Réunir les deux demi-ailes en passant les tourillons au travers des nervures.

Longerons et fermetures de gouvernes Fermetures d'élevons Installation du servo

Donner un léger coup de ponçage pour retirer les éventuelles bavures de colle et aligner les baguettes et longerons suivant le contour des nervures.
Pour l'installation des servos, RBC prévoit de les coller à demeure mais il n'est pas possible pour moi de faire ça par souci de maintenance.

Servo dans l'aile Support servo Puits de servo

Du coup, j'ai utilisé des petits blocs de balsa et du contre-plaqué pour faire des logement de servos sur mesure.

Découpe du coffrage Plancher en contre-plaqué Passage du câble

Les puits de servos sont découpés dans le coffrage. Les commandes sortiront à l'intrados.

Puits de servo à l'intrados Mise en place du servo Servo installé

Les servos sont mis en place dans leur logement.

Servo dans son logement Protection des nervures Affinage du bord de fuite

Protéger les queues de nervures avec du ruban adhésif papier et affiner le coffrage dans le prolongement des nervures pour obtenir un bord de fuite bien fin.

Rallonges Servo et rallonge Renfort charnières et guignols

Faire passer les rallonges de servos qui déboucheront à l'emplanture. Prévoir des renforts avec des blocs de balsa au niveau du passage des charnières et des guignols.

Emplanture Mise sous cales Cales de montage

Procéder au coffrage de l'extrados. Là encore, utiliser les baguettes fournies pour caler l'aile durant l'opération. Elles sont plaquées sur l'aile avec du ruban adhésif.

Cale placée sous l'aile Après coffrage L'aile coffrée

Bien maintenir le coffrage durant le séchage, en s'assurant qu'il est bien plaqué contre toutes les nervures et le bord de fuite.

Bord d'attaque à profiler Ponçage du bord d'attaque Séparation des élevons

Profiler le bord d'attaque, séparer les gouvernes. Poncer les chanfreins, préparer les emplacement des charnières.

Dérive et sous-dérive

Très peu de travail, le montage de la dérive est assez simple. Pour le collage, encastrer la dérive dans le fuselage et c'est tout.
Pour la sous-dérive, rien n'est prévu pour l'encastrer. Elle sera collée après entoilage, après avoir tracé une ligne dans l'axe et retiré le film au niveau de la zone de contact.

Avant entoilage Construction terminée Ponçage effectué

Finition

Prêt pour la finition

Toute l'aile volante a été entoilée à l'Oracover blanc. Pour obtenir un aspect encore plus science fiction, je voulais une déco sortie tout droit de l'univers Star Wars, plus précisément le personnage BB-8 , un petit droïde astro-mécanicien tout mignon !
Pour donner vie à cette déco, j'ai fait confiance à Custom Plane Design, une jeune société dirigée par Loic, un modéliste qui propose ses talents au service de tous !
Des bandes d'Oracover ont été posées à l'intrados, bien utiles pour la visualisation.
Une étude en maquette 3 vues pour visualiser la déco a été créée, suivie après approbation par la découpe des autocollants dans du vinyle.

Bord d'attaque élevon Baguette transversale Baguette d'écartement

Les élevons sont biseautés au bord d'attaque. Dans le fuselage, une baguette a été glissée pour conserver la forme arrondie des flancs.

Bientôt finie Trappe et verrou Verrou de trappe

L'aile est entoilée séparément avant d'être glissée et collée dans le fuselage. Le verrou de la trappe dépasse sous le fuselage.

Charnière fibre et Kavan Peinture Smoke Tamiya Verrière fumée

Insérer les charnières fournies dans le kit. (J'ai préféré utiliser des charnières à axe métallique de marque Kavan.)
La verrière a été fumée avec de la bombe Smoke Tamiya posée par l'intérieur. Le baquet a été peint avec de la peinture noire acrylique puis l'ensemble est collé sur le fuselage.

Décor Custom Plane Design Façon BB8 Dérive pointue

Réglages et centrage

Pour les réglages des ailerons et de la profondeur, voici les miens :
Tangage : 7 mm / 7 mm (5 mm dans la notice)
Roulis : 7 mm / 7 mm (5 mm dans la notice)
J'ai mis 15% d'expo, vu la forme de la bête, par précaution !

Son mon modèle, le centrage se trouve à 86 mm du bord d'attaque. Il est indiqué plus en avant sur le plan (82 mm). J'ai dû reculer au fur et à mesure l'accu pour trouver la position qui me convienne.

Ne pas oublier de relever les élevons de 2 ou 3 millimètres, ça suffit. La notice et le plan ne l'indiquent pas !

Emplacement batterie Ergots de la trappe Evacuations d'air

Trappe retirée, on accède au compartiment de la batterie Li-Po 3S 2200 mAh.

Ouïe d'aération Vue de face Sortie de commande

Détails des entrées d'air latérales et des sorties de commandes à l'intrados. Des guignols en bois sont livrés mais j'ai préféré un autre modèle en plastique.

Pose au soleil... Ca bricole Prête à s'envoler

Ca file !

Dernières vérifications Lancé Ca file

Pour le premier vol, j'avais anticipé le coup en choisissant d'orienter le lancé au-dessus d'un champ de colza !
Le lancé en lui-même ne pose pas de problème, le fuselage offre une bonne prise en main.
Moteur en route, l'aile volante a de suite pris une pente trop piqueur. Même trim à cabrer et manche tiré à fond, j'ai eu du mal à garder un vol horizontal !
Prise de terrain en U et retour sur le plancher des vaches !

Passage plein pot Racée Radada

1e impression : l'aile volante s'est montrée très stable même avec la profondeur en butée à cabrer !
Pour le 2e essai, j'ai reculé l'accu... et j'ai relancé au même endroit !
Ca allait nettement mieux mais il fallait encore trimer à cabrer !
Mais ça volait quand même. J'ai fait atterrir l'aile puis j'ai reculé encore l'accu et j'ai relancé. Et là, catastrophe ! L'aile était devenue intenable, la limite de centrage arrière ayant été franchie. C'était totalement rock and roll à piloter. J'ai dû me poser dans le champ. Pas le moindre dégât pour la Viejo, merci le colza.

Passage bas Le colza n'est pas loin... Prise de terrain

J'ai suspendu temporairement le vol et cogité sur tout ce qui c'était passé !
Tout d'abord, la notice ne précise pas qu'il faut trimer à cabrer l'aile volante. Si en plus elle est centrée trop avant, on utilise toute la course du manche pour la maintenir à plat.

Elevons relevés Nouvel essai Décollage

Après avoir avoir trimé le neutre avec quelques crans à cabrer, reculé progressivement le centrage et augmenté légèrement les débattements, ça allait enfin beaucoup mieux !
J'ai commencé à me sentir à l'aise aux manches, avec enfin une impression de sécurité. Les passage plein pot au raz du sol sont du délire. Et en plus quel look atypique !

Passage bas Petit bolide En plein ciel

Le vol rapide est aussi agréable que le vol lent. Je suis surpris par son comportement finalement très sain !
Les tonneaux passent sans problèmes, un peu désaxés. Les boucles aussi, bien rondes. Le vol dos est un peu déroutant vu la forme générale de la Viejo. L'aile tient très bien dans cette position.

Au ras des pâquerettes Passage bas Vue du dessous

Pour l’atterrissage, elle allonge un peu mais pas de souci pour poser.
Attention au verrou de la trappe d'accès à l'accu car celui-ci se trouve sous le fuselage. S'il casse au raz de la tirette, impossible d'ouvrir la trappe et de débrancher la batterie. Ca m'est arrivé après un passage au ras du sol à pleine vitesse.

Prise de terrain Atterrissage Vol près du sol

Pour conclure

La Viejo s'adresse aux modélistes qui ont déjà construit des modèles similaires. Son look façon Star Wars est très réussit. RBC a conçu une aile volante qui vole très bien, après quelques réglages et le kit bénéficie d'un très bon rapport qualité prix !

On aime

  • Tarif correct
  • Lignes très originales
  • Plage de vitesse

On aime moins

  • Centre de gravité trop avant sur le plan
  • Verrou de la trappe situé sous le fuselage

Contacter l'auteur : greg@jivaro-models.org

Viejo - RBC en passage rapide
 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page
RBC Kits