Home
Sujet ajouté le
5 mai 2009
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

 

Leds RGB pour le vol de nuit

Présentation : Laurent Berlivet

Après une bonne journée de vol, rien de meilleur qu’une autre bonne séance de vol... mais de nuit cette fois !

Contrairement à ce que certains pensent, le meilleur moment pour voler « de nuit » n’est pas celui du crépuscule. En effet, la faible lumière qui subsiste ne permet plus de bien distinguer le modèle, on devine plutôt une vague silhouette aux trajectoires pas toujours faciles à identifier. De plus, la clarté du ciel atténue la luminosité de l’éclairage embarqué. Il est donc préférable de profiter de cet instant pour finir de préparer soigneusement son modèle ou pour étudier une dernière fois le terrain et ses éventuels obstacles. C’est lorsque la nuit est tombée, une fois que le ciel est bien noir, qu’il est temps de brancher le système d’éclairage. Là, les points lumineux se détachent davantage, les yeux se sont habitués à l'obscurité et la visualisation du cheminement du modèle est bien plus aisée.

 
Alternative aux « bâtonnets lumineux »
 

On trouve dans les boutiques de pêche des Star Light, Snap Lamps et autres bâtonnets lumineux, petits tubes que l’on plie pour activer le mélange phosphorescent qui se trouve à l’intérieur. Simples à utiliser, ils ne sont pas forcément bon marché car ils ne servent qu’une fois. De plus, les couleurs ne sont pas très variées – la plupart est jaune-vert – et l’éclairage est faible. Il en existe de plus gros, de la taille d'un crayon, disponibles en plusieurs couleurs. Ils sont nettement plus lourds, sont toujours à usage unique pour quelques heures seulement. Comme les plus petits, ils ont également pour inconvénient d'être très sensibles au froid en perdant une grande partie de leur luminosité, donc à réserver plutôt aux nuits d'été.
Une alternative plus durable consiste à employer des leds, qui permettront de voler toute l'année, y compris au moment du Nouvel An. Les voisins ont souvent le nez dehors pour regarder les feux d'artifice, et sont scotchés lorsqu'ils voient passer un engin éclairé non identifié... Si beaucoup de leds ont un angle de diffusion assez faible, il en existe qui projettent leur lumière à 120°, avec une forte intensité. Celles que distribue Arrena sont pré-câblées, disponibles sous forme de rouleaux souples, sécables tous les 5 ou 10 cm suivant la référence, soit 30 ou 60 leds au mètre. La largeur des bandes est de 10 mm, et l’épaisseur d’environ 4 mm au niveau des leds. Un tronçon coupé comporte 3 leds qui éclaireront toutes de la même couleur. La particularité de ces leds est d'offrir un choix parmi 7 couleurs différentes suivant la façon de raccorder les pistes. La piste positive « + » est commune, mais il existe 3 pistes négatives «R, G, B » (Red, Green, Blue, soir Rouge, Vert, Bleu) qui peuvent être soudées seules pour obtenir du rouge, du vert ou du bleu, ou bien combinées pour les couleurs jaune, mauve, bleu clair. En combinant les 3 pistes, on obtient du blanc. Toutes ces teintes permettent de varier les plaisirs ou de voler à plusieurs sans risquer de confondre les modèles.

Leds RGB pour le vol de nuit Leds RGB pour le vol de nuit
Les leds RGB sont vendues en bandes que l'on coupe à 5 ou 10 cm suivant le modèle choisi. Les 4 pistes sont parfaitement identifiées. Les leds sont les carrés blancs entourés de quelques CMS.
Leds RGB pour le vol de nuit Leds RGB pour le vol de nuit
Les bandes peuvent être scindées avec une pince coupante à l'endroit où les pistes en cuivre sont apparentes. Les bandes font au minimum 5 ou 10 cm suivant le modèle, et comportent 3 leds qui auront la même couleur.
Leds RGB pour le vol de nuit
Leds RGB pour le vol de nuit

Suivant la façon de câbler les bornes négatives, la couleur varie : bleu, rouge, vert, mauve, jaune, bleu clair et blanc. Certaines couleurs sont plus visibles que d'autres.

Ce schéma vous aidera à réaliser vos soudures.
(Sur les photos ci-dessous, les lettres ne correspondent pas. Ce schéma correspond aux nouvelles Leds qui sont câblées ainsi.)

Avec une batterie Lipo 3S, l’éclairage est très puissant, et peut même faire mal aux yeux quand le modèle est au sol. Une fois en l’air, il est possible de s’éloigner très loin en identifiant toujours parfaitement les couleurs. Je n’ai pas constaté de perte d’intensité lors d’un montage en parallèle ou en série et de grandes longueurs peuvent être raccordées bout à bout, en changeant de couleurs entre deux tronçons si on le souhaite.
En 2S, l’éclairage est moins puissant mais suffit largement pour voler près de soi.

 
Quel modèle pour voler de nuit ?
 

Même si pratiquement tous les modèles peuvent voler de nuit, il est préférable d’en choisir un qu’on connaît bien, au comportement sain, peu fragile et pas trop rapide. Il ne faut pas oublier le retour au sol qui doit se faire en un seul morceau… Un park flyer en bois ou en mousse, un planeur ou encore un hélico mono ou multirotor, convient. Pour la suite, on pourra passer sur un modèle plus remuant, effectuer de la voltige, du remorquage, il n’y a pas de limite… Il faut juste que la cellule puisse embarquer une quarantaine de grammes, le choix reste donc très vaste.

Leds RGB pour le vol de nuit Leds RGB pour le vol de nuit

On utilise un fer à souder 25 W avec une panne étroite.

Suivant le câblage, la couleur varie. Ici, c'est du vert (Green).
Leds RGB pour le vol de nuit Leds RGB pour le vol de nuit
D'autres couleurs que celles de bases sont obtenues en combinant les pistes négatives.

L’idéal est de prévoir l’installation du système d’éclairage lors de la construction. Du câble genre rallonge servos est passé à travers les nervures, jusqu’aux saumons. Même chose dans le fuselage. Les bandes de leds seront soudées en choisissant la couleur avec un fer 25 W à panne étroite, puis intégrées au mieux sur la structure. Si possible, laisser les leds apparentes, sauf si l’on souhaite créer un effet de lumière diffuse à travers l’entoilage ou le dépron. L’éclairage se trouve alors fortement diminué.
Un cordon en Y permettra de raccorder les prises venant de l’aile et du fuselage à celle de la batterie.

Leds RGB pour le vol de nuit Leds RGB pour le vol de nuit

Intégration d'une bande de leds au saumon de l'aile du Biloute.

L'épaisseur de la bande est déduite du saumon pour plus de discrétion.
Leds RGB pour le vol de nuit Leds RGB pour le vol de nuit
Après entoilage, le film est découpé au niveau de la led pour une meilleure luminosité. Du rouge et du vert aux extrémités des ailes, du bleu à l'arrière, c'est le câblage le plus simple.
Leds RGB pour le vol de nuit Leds RGB pour le vol de nuit
Ici, le Biloute est équipé de 3 bandes de 3 leds, ça suffit pour bien l'identifier. On s'approche du sapin de Noël avec ce Quad 9 aux multiples couleurs...

 
Kit de secours...
 

Afin de pouvoir voler de nuit avec n’importe quel appareil (et également de dépanner les copains qui n’ont pas forcément un modèle équipé…), j’ai toujours un « kit » dans ma caisse de terrain.
Un câble double de 2 m (genre fil servo dont on ne garde que deux brins) est coupé en trois longueurs à peu près identiques. Ces trois morceaux sont reliés en formant un Y, en soudant ensemble les fils positif et négatif. Une prise d’équilibrage est ajoutée, complétée éventuellement par une prise servo et une prise BEC afin de pouvoir y brancher toutes sortes d’accus 2 ou 3 éléments (recommandés pour une meilleure luminosité). Aux autres extrémités, on soude une bande de 3 leds rouges pour la gauche, vertes pour la droite et bleues ou blanches à l’arrière. On se retrouve avec un set d’éclairage qui pourra être adapté à toutes sortes de modèles. Quelques morceaux de ruban adhésif permettent de maintenir les fils plaqués sur la cellule. Il faut éviter de les placer directement au bord d’attaque mais plutôt quelques centimètres derrière afin de ne pas trop altérer les performances du profil. Il est préférable que la bande de leds enroule le saumon ou le bord d’attaque pour une meilleure visibilité quelle que soit l’inclinaison de l’appareil. Même chose à l’arrière en essayant de placer une led sous l’avion et les deux autres sur chaque flanc. Le pack d’éclairage qu’on rajoutera devra être placé afin de conserver le centre de gravité au bon endroit. Un pack de 350 mAh ne pèse pas bien lourd et permet d’effectuer plusieurs vols. Si la place est disponible dans le fuselage, on le glisse à l’intérieur. Sinon, un morceau d’adhésif le maintient contre un flanc ou sur l’aile. Sur les appareils plus gros comme le quadricoptère Quad 9 équipé en 3S 3700 mAh, les leds sont branchées directement sur la prise d’équilibrage.

Le Quad 9 en vol de nuit lors de la rencontre de Savigny 2011...

Leds RGB pour le vol de nuit Leds RGB pour le vol de nuit
Ces volutes ont été tracées par un Quad 9, avec un temps de pause sur l'appareil photo de 15 secondes et un coup de flash pour éclairer le pilote...
Leds RGB pour le vol de nuit Leds RGB pour le vol de nuit
Leds RGB pour le vol de nuit Leds RGB pour le vol de nuit
C'est une aile volante équipée de 108 leds qui a dessiné ces rubans de lumière. Il n'est pas utile d'en mettre autant pour la visualisation, mais c'est plus joli...

 
Joyeux noctambules...
 

Voler de nuit, c’est une façon de découvrir de nouvelles sensations. Le pilote novice dans ce domaine sera peut-être un peu dérouté durant les premières secondes, mais on s’accoutume très vite à diriger des points de lumière plutôt qu’une silhouette aux formes plus conventionnelles.
Les leds proposées par Arrena sont puissantes et le choix des couleurs, modifiable selon la palette disponible, permet de varier les effets ou de bien différencier les modèles lorsque l'on vole à plusieurs.
Ceux qui se sont pris au jeu ne manquent pas une séance de vol de nuit glissée entre les deux jours d’un week-end de meeting par exemple. Il faut toujours avoir un avion équipé sous le coude, ou disposer d’un « set d’improvisation » pour équiper une cellule.

Leds RGB pour le vol de nuit
Si les journaux du lendemain parlent d’une invasion d’OVNI, vous saurez de quoi il s’agit en réalité...

Contacter l'auteur : laurent@jivaro-models.org
Leds RGB pour le vol de nuit

Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.
 
 
 
Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page