Home
Sujet ajouté le
2 janvier 2012
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

 

Hobby Cam

Présentation : Pascal Delannoy

Les clubs et modélistes du monde entier sont chaque jour plus nombreux à se lancer dans la fabrication de pièces avec une machine numérique. Pour rendre cette tache agréable et ainsi éviter de perdre du temps avec des logiciels trop compliqués pour notre usage, la recherche de solutions informatiques fiables et simples d’accès est à privilégier.

La CNC est l’abréviation souvent employée pour désigner le travail de découpe ou d’usinage effectué avec une fraiseuse numérique. Dans le milieu professionnel on parle de CAO, FAO, CFAO. Un petit éclairage sur ces termes permet de s’y retrouver.

L’abréviation CNC (pour Computer Numerical Control) désigne une machine de fabrication pilotée par un ordinateur. Dans le language courant, on parle souvent de pièces découpées CNC. La découpe peut être faite par une fraise ou un rayon laser, soit par un jet d’eau à haute pression.

L’abréviation CAO (pour Conception Assistée par Ordinateur) désigne la création du fichier numérique de la pièce à fabriquer avec un progiciel (contraction de produit et logiciel). La modélisation est ensuite exportée dans un fichier standard d’échange (DXF, IGES, STEP, VDA). Des outils informatiques sont capables de lire la plupart des fichiers CAO, d’autres intègrent la CAO ainsi que la FAO ce qui évite un transfert. Ce sont alors des progiciels de CFAO.

L’abréviation FAO (pour Fabrication Assistée par Ordinateur) désigne la lecture de fichiers CAO pour écrire le parcours de l’outil sur la machine numérique.

L’abréviation CN (pour Commande Numérique) désigne la commande numérique de la machine.

L’abréviation DNC (pour Direct Numerical Control) désigne le logiciel qui lit un fichier ISO et pilote la machine outil.

Le terme Post-processeur désigne la conversion du parcours outil en fichier Gcode (ISO)

La simulation désigne la possibilité de visualiser la réalisation virtuelle de la pièce.

En résumé, pour obtenir une pièce fabriquée par une machine à commande numérique, il faut progresser par étapes successives :
- Analyser les besoins puis définir la pièce.
- Dessiner la pièce en utilisant un logiciel de dessin 2D ou 3D avec la possibilité d’exporter le fichier au format souhaité.
- Lire ce fichier avec un logiciel de FAO, pour réaliser le parcours machine.
- Générer le programme ISO (Gcode).
- Transférer le fichier ISO créé, vers un logiciel de DNC qui va piloter la machine et fabriquer la pièce.

Hobby Cam est, à la base, un logiciel professionnel de FAO. Ce logiciel est capable de lire des fichiers au format DXF, DWG, IGES, pour ensuite les convertir en parcours outil, puis en fichier ISO.

Hobby Cam intègrera probablement à l’avenir un logiciel de dessin, SolvEsquiss, qui permet de dessiner une pièce simple devant la machine, en quelques minutes. Cette offre logiciel intégrée, si elle est définitivement intégrée, est un plus appréciable. Pour l’instant SolvEsquiss est associé à la version professionnelle (e-NC).

Avant de se lancer…
Réaliser des pièces, avec une fraiseuse à commande numérique fabriquée ou achetée, est très intéressant. C’est presque magique même, lorsque l’on découpe les premières pièces, de voir la fraise suivre le parcours que l’on a dessiné !
Cependant, il faut être à l’aise avec l’outil informatique. Autrement, cela risque fort de tourner au cauchemar, si l’informatique vous indispose ou ne vous intéresse absolument pas…
Le travail sur des machines à commande numérique est un métier. Il faut donc du temps pour acquérir la base des connaissances nécessaires, si l’on est un simple particulier attiré et/ou passionné par la technique…
L’informatique vous est familière ? Alors il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Hobby Cam
Hobby Cam a été testé sur la fraiseuse 6040
chez cnc-shop.com


Hobby Cam fraisage 2,5D
Ce logiciel est la version amateur de e-NC, logiciel connu dans le milieu professionnel depuis près de 20 ans. Hobby Cam est distribué par une jeune société, www.maquettes-concept.com, qui propose aussi de magnifiques kits en structure à construire ou livrés assemblés, dont Eric Bourdin est l’animateur. Le Fly Baby Maquettes-concept de 1,60 m est présenté dans le Modèle Magazine de janvier 2012.

Fly Baby de 1,60 m Sopwith Pup de 2,00 m
Fly Baby de 1,60 m
Sopwith Pup de 2,00 m

Hobby Cam est disponible en téléchargement gratuit pendant un mois, il est de la sorte possible de le tester avant achat. Téléchargement ici : http://www.easymill.com/

Pour la découpe de pièces en 2D, le fichier pourra être lu sous le format DXF ou DWG antérieures aux V2000/R14. Les nombreux éditeurs de logiciel de dessin sur le marché déclinent des formats d’enregistrement DXF/DWG sensiblement différents au delà de ces versions, ce qui peut occasionner des erreurs de lecture par e-NC.
Pour les pièces volumiques, le fichier pourra être au format IGES.

Votre logiciel de dessin devra donc impérativement pouvoir exporter ces formats de fichiers. Dans le cas contraire, on trouve avec les moteurs de recherche sur Internet, des logiciels qui convertissent les fichiers.
Dans sa version professionnelle, e-NC permet de générer un nombre infini de fichiers ISO.

Dans la version à destination des particuliers, initiée par Eric Bourdin, appellée Hobby Cam, 150 Post processing sont possibles par an. On peut, si nécessaire et sur demande, obtenir 150 opérations supplémentaires (appellées jetons).

Installation d’Hobby Cam sur le PC
Il faut disposer d’un PC de base, inutile d’avoir un ordinateur dernier cri, un Pentium III peut suffir. On pourra donc utiliser un PC d’occasion, ce qui réduit le budget d’autant.

Une connexion internet est par contre indispensable pour valider la license et renouveller automatiquement les 150 Post Processages au terme de 1 an après la date d’achat.

A réception du CD, il suffit de lire la documentation et le menu offert par les fenêtres qui s’affichent pendant la lecture du CD. Rien de bien compliqué, il suffit de suivre les différentes étapes. Un système d’exploitation de type XP, Vista, Windows 7 est nécessaire. Pour Vista et Seven, mettre e-NC sur C/ autrement Windows place le logiciel dans le dossier programmes ce qui génère des bugs (Windows dans ce cas interdit la lecture de certaines actions).

Pour avoir une idée précise de l’utilisation d’e-NC/Hobby Cam voici quelques vidéos instructives.

Hobby Cam
La présentation est disponible en vidéo.

Hobby Cam
Une démonstration de création de fichiers en vidéo.

Hobby Cam
A noter que e-NC intègre SolvEsquiss qui permet de dessiner et modifier des pièces déjà crées, ce qui est fort pratique comme cette vidéo permet de s’en rendre compte.

Utilisation du logiciel Hobby Cam
Ici deux possibilités s’offrent à vous.
1) Dessiner directement la pièce souhaitée avec Hobby Cam ou SolvEsquiss si vous optez pour e-NC.
2) Importer un fichier de pièce déjà dessinée répondant aux critères indiqués plus haut (format du fichier).

Dessiner une pièce avec Hobby Cam se fait assez naturellement. Les outils proposés à droite, permettent de créer le fichier rapidement. Cependant, il vaut mieux envisager des pièces relativement simples car Hobby Cam n’est pas un logiciel de dessin sophistiqué.

On peut également dessiner (avec e-NC seulement) une pièce avec SolvEsquiss qui est accessible dans l’onglet :

« Géométrie »
puis
« dessiner avec SolvEsquiss »

Une fenêtre SolvEsquiss 1.0 s’ouvre alors et le dessin débute.

La fonction dessin intégrée est intéressante pour faire une pièce simple, presque aussi vite qu’avec une scie manuelle, la précision, par contre, est incomparable !

Autrement, un logiciel de dessin type Turbo Cad, Autocad, SolidWorks, permettra de créer le dessin de la pièce à fabriquer.

Importer un fichier se fait tout aussi facilement

Pour cela on clique sur l’onglet :
« Géométrie »
puis
« Import DXF/DWG »
ou
« Import IGES »
pour un fichier volumique

Le fichier s’affiche alors immédiatement à l’écran, ou au bout de quelques instants si le fichier est lourd.

Hobby Cam
A ce stade, je vous recommande de regarder avec attention la vidéo de démonstration complète de Hobby Cam.

Toutes les qualités d’Hobby Cam sont alors bien montrées avec une prise en main, pour les plus doués d’entre nous, possible en quelques minutes.

Préparation du parcours de l’outil
Nous avons maintenant sur écran le tracé de la pièce à réaliser. Il ne reste plus qu’à déterminer le parcours que devra effectuer la machine dont la broche est dotée d’une fraise (ou d’un laser pour les mieux équipés !).

Hobby Cam
Capture d'une pièce en DXF.

Il faut au préalable nettoyer le dessin (bien que cette fonction est automatique à l’ouverture du fichier si cette option est cochée dans la définition DXF), ouvrir l’onglet :

« Géométrie »
puis
« Nettoyer 2D ou 3D »

Hobby Cam
Sélection du type de contours.

Hobby Cam
On remarque que la pièce importée apparaît en haut à gauche.

Hobby Cam
Définition de l’épaisseur de la pièce.

Hobby Cam
On clique sur l’onglet « Définition d’usinage », cliquer sur ajouter.

Hobby Cam
Cette fenêtre permet de sélectionner l’outil, si il s’agit d’un ilot ou d’une poche, le nombre de passes.

Hobby Cam
Une fois le profil construit, on peut lancer la simulation 3D avec la barre vidéo disposée en partie supérieure.

Découper un carré est bien entendu tout ce qu’il y a de plus simple…

Je vous propose maintenant de regarder dans le menu tutoriel les possibilités offertes par HobbyCam.

Onglet :

« ? »
puis
« Rubriques de l’aide »

Je ne vais pas reproduire ici le tutoriel que je vous laisse découvrir…
La lecture de cette aide est très instructive et permet de répondre à la plupart des questions que nous nous posons en fonction du travail que l’on envisage d’effectuer.

En parcourant les différentes fonctionnalités, on trouve SolvEsquiss disponible dans la version pro e-NC. Ce logiciel intégré permet comme on l’a vu plus haut de dessiner comme avec un logiciel de dessin classique.

Là ou cela devient fort judicieusement conçu, c’est lorsque l’on a élaboré une pièce, puis un parcours et que l’on désire modifier une ou plusieurs dimensions.

On clique sur :

« Profil construit »
Puis clic droit ; on valide alors sur :
« Modifier avec SolvEsquiss »

Le fichier DXF (ou DWG) est alors modifiable à volonté.
Il suffit de cliquer sur le segment pour faire apparaître les lignes de cotation.
Un double clic permet d’ouvrir la fenêtre pour écrire directement la nouvelle dimension.
On peut alors retourner dans e-NC en cliquant sur l’onglet :

« Fichier »
puis
« Sauver et retourner à E-NC »

Le parcours est modifié automatiquement sans avoir à tout refaire. C’est carrément génial de simplicité !

Tous ceux qui utilisaient, comme moi, des softs nettement moins performants auparavant, seront comblés avec cette fonctionnalité qui facilite grandement la vie !

Maintenant que les dimensions obtenues correspondent au cahier des charges, il reste à simuler le parcours de l’outil pour vérifier, à la manière d’une vidéo, si la pièce est réalisée comme prévu.

Hobby Cam
La simulation vidéo du parcours de l’outil.

Il est à signaler que de nombreuses options de fraisage sont offertes, entrée dans la matière, vitesse de la broche, changement d’outil, paramétrage suivant la machine employée.

Le parcours de l’outil étant jugé satisfaisant, il reste à Post Processer pour obtenir un fichier ISO (Gcode) utilisable par le logiciel qui pilote votre machine.

On clique sur l’onglet supérieur :

« Post-process »
puis
« Execution Post-processeur »

Hobby Cam
Hobby Cam se connecte à easymill.com pour Post Processer.

Le fichier ISO est alors créé. Si vous faites 150 opérations par an (nombre de jetons dès validation de la licence), aucune autre formalité sera nécessaire. Au delà de 150 opérations de Post processage, 150 autres sont possibles en contactant l’éditeur. Au delà, on passe en utilisateur professionnel avec un tarif revu en conséquence !

Il ne reste plus qu’à lancer votre machine numérique avec le fichier ISO pour voir la pièce se réaliser sous vos yeux…

Hobby Cam
Découpe sur ma fraiseuse 6040 de chez cnc-shop.com

A noter
Créer des tenons pour maintenir les pièces
Il est possible de gérer des attaches (tenons), qui permettent d’éviter un mouvement de la pièce pendant la découpe. Pour se faire, il suffit de cliquer sur l’onglet :

« Construction d’un contour »
puis
« Gestion attaches »

Hobby Cam
Tenons de maintien de la pièce

La fonction gravure de texte est particulièrement pratique et bien pensée, on peut choisir de nombreuses polices, un texte droit ou arrondi. A la manière d'un traitement de texte il est possible de souligner, d'obtenir un texte avec des lettres italiques ou non. Hobby Cam fait là encore, preuve de simplicité.

Hobby Cam

Hobby Cam

 

J’avais, à la première installation, disposé Hobby Cam/e-NC en laissant Windows glisser le dossier dans « programmes », Eric Bourdin m’a donc récommandé de réinstaller le locigiel dans C/. Ainsi le logiciel fonctionne parfaitement sans bugs. Cette expérience m’a permis de constater que lorsque l’on relance Hobby cam, on peut restaurer le fichier sur lequel on travaille si un bug plante le logiciel. Cette caractéristique évite bien des tracas et autres pertes de temps en cas de mauvaise manipulation…

Définition d’usinage
De nombreuses options sont offertes dans ce menu très puissant. En voici quelques unes :
- création de surépaisseur, fort pratique en ébauche rapide avec une grosse fraise puis on crée un dernier cycle de finition avec une petite fraise qui va travailler dans une poche on suivant au plus près le contour dessiné (angle intérieur mieux suivi)
- on peut déterminer l’endroit de plongée, soit laisser en mode automatique
- régler une hauteur de Z visant à éviter de heurter la pièce pendant le déplacement de la fraise hors zone de travail. Ce réglage est par exemple très pratique avec une feuille de contre plaqué qui gondole un peu…
- Les passes peuvent être réglées suivant : la valeur outil, la profondeur, un nombre déterminé par l’opérateur, par niveaux paramètrables.

Hobby Cam Hobby Cam
Exemples de découpes dans du contreplaqué 12 mm et dans de l'aluminium 8 mm.

Copier une définition d’usinage
Lorsque l’on souhaite utiliser un même usinage déjà mémorisé, il suffit dans le menu de définition des contours d’ouvrir celui-ci et de la copier, ce qui fait gagner beaucoup de temps.

Il est bien entendu impossible de tout détailler ici, l’utilisation d’Hobby Cam permet avec les tutoriels et vidéos de prendre en main ce soft fort pratique à l’usage…

Hobby Cam Hobby Cam
Hobby Cam Hobby Cam


En conclusion
Hobby Cam apporte une simplicité fort appréciable, Post Processer est presque ludique. La simplicité d’accès à ce logiciel a du bon ! A l’usage, on apprécie ce logiciel bien conçu, qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années dans l’industrie. Hobby Cam est toutefois orienté sur l’usinage de pièces plutôt que sur la découpe de planches en balsa ou en contre plaqué.

On peut seulement regretter un tarif dans un peu élevé, si on n’effectue que quelques découpes dans l'année, tout comme l’obligation de connexion avec internet, ce qui est peu pratique si l’on travaille dans un atelier ou dans un garage loin de la Box de notre fournisseur internet.

Bonnes découpes à toutes et à tous et bons vols !

Maquettes Concept

Pour tout renseignement :

Eric Bourdin
http://www.maquettes-concept.com/
38 rue de Wahagnies
59239 La Neuville
France

Téléphone fixe : 09.72.92.00.79
Portable : 06.12.98.34.44

 

On a aimé

  • La facilité d’utilisation d’HobbyCam
  • Le logiciel de dessin intégré Solvesquiss
  • L’utilisation possible avec un PC de base
  • Les vidéos de présentation
  • L’assistance et la compétence d’Eric Bourdin
On a moins aimé
  • La nécessité d’être connecté à internet pour Post processer
  • Hobby Cam est plus adapté à l’usinage qu’à la découpe de planches
  • La limitation du nombre de Post processages à 150/an
  • Le tarif un peu élevé pour une utilisation modéliste occasionnelle

 

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page