Home
Sujet ajouté le
25 septembre 2011
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

 

F35a Lightning 2

Présentation : Julien Marcandier

Un jet à poussée vectorielle

Qui aurait imaginé dix ans plus tôt qu'un fabricant proposerait un jour un jet à turbine électrique, qui soit à la fois une semi-maquette dotée de tous les rafinements, offrant une belle plage de vol tout en restant docile à piloter ? Avec son Lockheed Martin F-35A Lightning II, le fabricant chinois Free Wing a poussé la barre très haut, en l'équipant également d'un train rentrant et d'une poussée vectorielle.

Catactéristiques techniques

Longueur : 120 cm
Envergure : 80 cm
Poids : 1 kg
Moteur : Brushless 3500 Kv
Turbine : diamètre 70 mm, tuyère orientable
Contrôleur : 45A
Batterie : 4S 2200 mAh
Equipements : 10 servos 9 g

F35a Lightning 2

La construction
Cet avion est vendu en PNP (plug and play), c’est-à-dire que les servos, le moteur, la turbine et le train rentrant sont fournis et installés dans la cellule en polystyrène moulé. Même un tube de colle est fourni mais n’ayant pas trop confiance, j'ai préféré utiliser de l'Araldite.
C'est très facile, on colle les ailes en branchant au préalable les servos, le nez, les directions et en ce qui concerne les gouvernes de profondeur, faire attention aux charnières fournies et qui sont collées sur celles-ci et qui font la jonction gouverne – fuselage : elles ne sont pas de qualité exemplaire (jeu dans les axes qui finissent par se désolidariser). Je conseille de les changer pour d'autres de meilleure qualité, ce que j'ai dû faire car elles commençaient à prendre beaucoup trop de jeu.
Le branchement de la radio est très simple, toutes les fiches sont étiquetées.

F35a Lightning 2 F35a Lightning 2
La tuyère est orientable sur 360°. Elle peut être pilotée indépendamment ou couplée en profondeur et direction. L'avion est équipé de 10 servos !
F35a Lightning 2 F35a Lightning 2
La turbine mesure 70 mm de diamètre. La surface du conduit est parfaite, très lisse.
L'extérieur de l'avion également, avec les lignes de structure marquées.
F35a Lightning 2
La trappe de fermeture d'accès à la turbine. Le moteur livré est un brushless 3500 Kv.
F35a Lightning 2
Les 3 jambes de train sont rentrantes, commandées en direct chacune par un servo. La batterie 4S 2200 mAh est accessible par une trappe située sous l'avion.

Les réglages
Le centrage est situé 120 mm du bord d'attaque mesurés depuis l'emplanture de l'aile (donné par le manuel fourni).
Pour les ailerons ils ne disent pas où les placer, j'ai donné 1,5 mm vers le haut afin de lui donner un profil légèrement autostable (ce que je fais souvent sur mes jets).
En ce qui concerne la profondeur, le manuel donne le neutre à une distance de 10,5 mm à 11 mm entre le bord d'attaque de la profondeur et le haut de la partie du fuselage où se trouve la gouverne.
La tuyère orientable possède des repères - traits moulés sur la partie ronde et si vous faites comme moi c'est-à-dire la tuyère et la profondeur reliées pour fonctionner toujours en même temps (parce que je n'avais qu'une radio 5 voies) veillez juste à ce que la tuyère soit au neutre quand la profondeur y est elle aussi !)
Enfin la direction, facile il n'y a pas de gouverne ! Rien que la roulette et la tuyère, il suffit de tout bien mettre au neutre.
Pour ceux qui auront des radios de plus de 6 voies, il est possible de mixer pour ne mettre la tuyère orientable que quand vous le souhaitez, le manuel explique d'ailleurs comment faire pour programmer avec une radio Futaba. Si comme moi vous n'avez pas la radio avec le nombre de voies suffisant, des cordons Y font l'affaire !

Voici les débattements que j'ai mis sur le mien :

Profondeur : 20 vers le haut, 15 mm vers le bas, avec 35% d'expo
Ailerons : 9 mm vers le haut et vers le bas, avec 20% d'expo


F35a Lightning 2 F35a Lightning 2
Le décollage du sol est une formalité sur piste en dur, et peut même être effectué sur piste en herbe.
F35a Lightning 2 F35a Lightning 2
Le comportement en vol est celui d'un vrai jet, avec en plus la possibilité de figures étonnantes, tels des flips, des vrilles à plat, ou des passages aux très gands angles...

Le vol
La batterie lipo de 14,8 volts 2200 mAh chargée et en place dans son logement est branchée, les gouvernes sont essayées, il n'y a plus qu'à mettre les gaz !
Le F-35 accélère très vite, je mets légèrement du manche à cabrer et l'avion se met à changer d’assiette est décolle aussitôt. Je rends doucement la main et le jet suit une pente de montée assez élevée tout en accélérant, je réduis, rentre le train et je commence à le tâter, il est assez vif sur la profondeur (la tuyère branchée en permanence doit y être pour quelque chose) les ailerons mordent bien, le décrochage s'apparente plus à une descente parachutale en se dandinant d'une aile sur l'autre.
Je teste la voltige, pour commencer un tonneau qui passe sans problème. Le taux de rotation est correct. Ensuite un looping, pas besoin de prendre de vitesse, on peut faire un grand looping sans problème.
Maintenant je corse en réduisant la vitesse, je lui donne une assiette assez cabrée et très basse vitesse et juste avant qu'il ne commence à descendre, je braque à fond la profondeur et là je passe un looping presque du diamètre de la longueur du fuselage ! Revenu sur le ventre je braque tout en avant et il me fait la même chose mais en perdant plus d'altitude, la poussée répond donc parfaitement ! Il peut presque tout faire. J'ai même réussi une fois ou deux à faire un reversement à la tuyère. On peut aussi le mettre en vrille à plat et repartir dans le sens où l'on veut (attention dans ces basses vitesses, les ailerons ne répondent presque pas, méfiance quand même).
Au bout de 4 minutes de vol (si vous n’êtes pas tout le temps plein pot !) il est temps de se poser, personnellement, je l’amène en finale au moteur puis je le coupe, (il va se cabrer et si vous laissez comme ça, il va descendre jusqu'au sol mais avec peu de défense à la profondeur) je pousse un peu sur le manche afin qu'il garde un peu de vitesse et j’arrondis doucement pour le poser sans difficulté.

Conclusion
Je trouve ce F-35 très sympa et marrant avec sa poussée vectoriele et je m'amuse comme un fou à essayer de le piloter au-delà des limite de décrochage avec sa tuyère orientable.

F35a Lightning 2 F35a Lightning 2
F35a Lightning 2 F35a Lightning 2
F35a Lightning 2 F35a Lightning 2

Contacter l'auteur : julien-marcandier@jivaro-models.org

F35a Lightning 2

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.