Home
Sujet ajouté le
6 août 2009
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

Texte & illustrations: Laurent Schmitz

Rien à voir avec votre élocution. Je parle des ailerons, de la dérive et de la profondeur. Ce soir, vous fabriquerez des articulations 10x plus légères, 100x moins chères, incassables, sans fentes, sans jeu, sans "flutter", sans forcer et qui débattent de 330°... Lisez ce qui suit, c'est l'oeuf de Colomb !

Retour il y a vingt ans... Un samedi soir au fin fond de l'atelier je termine un multi quand, damnation, je m'aperçois que je n'ai plus de charnières ! Il ne manque que ça pour que l'engin vole le lendemain. C'est alors que je me souviens de mes débuts en vol libre, où le gouvernail était articulé par un croisement de bandes de soie. Il ne me reste plus qu'a adapter la méthode aux matériaux modernes...

Principe simple
Le principe est simple : deux bandes de film d'entoilage sont collées "dessus-dessous" en lieu et place de la charnière, sur tout ou une partie de la commande. On obtient une articulation sans fente et sans limite de débattement (puisque le volet "roule" sur le bord du plan fixe). La solidité en traction est tout simplement stupéfiante ! La pose est rapide avec un fer à repasser mais la méthode demande un peu de d'entraînement. Essayez donc d'abord avec deux bouts de balsa, ça vous convaincra des ressources incroyables du procédé. Autre avantage, le poids de ces charnières est dérisoire, tout comme leur prix. Bien sûr, il faudra les peindre ou les recouvrir, sauf si elles ont une couleur identique à votre décor. Elles peuvent même faire partie d'un motif car elles forment une sorte de damier naturel.

Il existe d'autre méthodes d'articulation au film thermorétractable, mais leur principe de fonctionnement est très différent et elles ne conviennent qu'à des avions lents et de petite taille. Méfiez-vous particulièrement du film cousu car même si sa mise en œuvre est très simple, sa résistance au déchirement et à l'usure n'est pas garantie. De même, les bandes simplement collées à l'extrados finissent par se décoller, se fendre et provoquent à la longue un soulèvement du volet.

Suivez le guide !
Le bord d'attaque du volet à articuler doit former un demi-rond (ça marche aussi en biseau ou même droit, mais le demi-rond est idéal). Le plan fixe reste droit. Vous pouvez poser les charnières sur le bois ou sur un entoilage existant.

1. Préparez deux bandes de film aussi longues que le volet. Superposez-les pour que les zones adhésives se recouvrent sur quelques millimètres (pour du balsa 6 mm, comptez 8 mm de recouvrement). Soudez cette zone de la pointe du fer pas trop chaud (il faut coller, pas rétracter).

2. Découpez des bandelettes de 1 à 4 cm de large (selon la taille du volet à articuler). Il faut au moins 6 à 8 bandelettes sur la longueur du volet.

3. Collez les bandelettes alternativement à droite et à gauche de la partie fixe, sur toute la longueur (volet de direction) ou par groupe de quatre (ailerons fullspan). Insistez de la pointe du fer sur l'arête de façon à ce que les bandelettes se croisent d'elles-mêmes.

4. Présentez le volet sur la partie fixe et posez le tout bien à plat sur la table. Collez sommairement les deux bandelettes aux extrémités, retournez le tout soigneusement et faites de même pour l'autre face. Maintenant, les pièces peuvent être manipulées sans se démantibuler.

5. Collez les autres bandelettes deux par deux en partant des extrémités vers le centre et en retournant chaque fois le montage. Tirez sur le film au moment de coller pour créer la tension qui plaquera le volet sur le plan fixe. Cette tension doit être égale sur les deux faces.

6. Quand toutes les bandelettes sont collées, il faut peut-être décoller celles des extrémités pour les retendre et parfaire le collage. Si une bandelette est de travers ou mal tendue, il suffit de la chauffer légèrement de la pointe du fer pour la décoller et ensuite la repositionner.

7. Levez le volet à 90° (au moins) d'un côté et passez le fer bien chaud sur la partie centrale des bandelettes pour augmenter la tension. Répétez avec le volet braqué de l'autre côté.

La tenue dans le temps est excellente, même sur les avions à moteur thermique. Si une bandelette se décolle il est possible de la recoller au fer ou le cas échéant, la remplacer. Sur les avions en dépron ou en élapor, il faut coller une latte de bois au bord des volets car le film n'adhère pas bien sur la mousse et un fer trop chaud peut la faire fondre.
Les articulations en film améliorent la rigidité du montage; cela peut être utile dans le cas d'ailerons "fullspan" en balsa trop mou, par exemple. Si vous avez des ailerons "banane", mettez des bandelettes sur toute la longueur et la tension des charnières suffira à les redresser.
Tous les films thermo-adhésifs et rétractables peuvent servir, mais l'Oracover et le Solartex sont plus stables et plus faciles à poser. Le Solarfilm, l'Oralight, les couleurs chrome et transparentes demandent plus d'entraînement.
La même recette peut aussi vous dépanner sur le terrain pour remplacer une charnière défaillante, cette fois à l'aide de ruban adhésif. Glissez les bandelettes une par une dans la fente en essayant de ne pas vous coller les doigts.
Malheureusement, les charnières en film ne permettent pas d'articuler les volets à fente ni les volets d'intrados. Il faut bien qu'elles aient un défaut, sinon on n'y croirait pas...

 

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page