Home
Sujet ajouté le
5 juin 2016
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google
Décollage plein du puissance

Tout évolue, tout change et le chariot a repris du service, ce coup-ci avec un Thermik XXXL. Par rapport à l’Alpina 5001, même poids, même envergure (5M, 7,2 kg), mais le petit dernier est plus puissant avec son Hacker réducté qui le monte quasi verticale. Aussi les limites du charriot se font fait plus clairement voir. Avec l’Alpina, la roue arrière se soulevait au moment où le planeur prenait l’air, maintenant, il vient carrément heurté le stab du Valenta. Pas bon du tout. Ceci est dû au fait que le centre de gravité du planeur est placé trop sur l’avant du charriot, et comme le charriot est assez léger de l’arrière, il a tendance à basculer sur l’avant quand les ailes ne reposent plus assez sur l’assise.
Pour y remédié, j’ai reculé la position du planeur en démontant les anciennes butées de bord d’attaque, qui étaient au niveau des roues avant, pour en mettre d’autres qui se trouvent au premier tiers du charriot. Corolaire, en reculant le planeur, ses volets se trouvent maintenant en dehors de l’assise, ce qui est beaucoup mieux, par exemple si on veut tester les crocos.
J’ai aussi simplifié le système de retenue des bord d’attaque, il s’agit maintenant de 2 équerres protégées avec de la mousse Néoprène et du scotch d’électricien. Fixées avec 2 vis M3, ça se fait en 5 minutes.

Thermik XXXL sur le charito Equerres de retenue au bord d'attaque
Chariot en profilé alu   Belle plume

Le résultat est très probant. Le charriot reste plaqué au sol même à la fin du roulage et le planeur prend tout aussi bien son envol, car le principe d’incidence positive de l’assise est conservé. Quand le planeur est près à décoller, il quitte le sol tout seul.
Moins encombrantes qu’avant, les retenues de bord d’attaque gênent moins durant le transport. Au final, une modification qui n’offre que des avantages.

Vidéo d'un décollage depuis la piste du Thermik XXXL, équipé d'un moteur Hacker B50 12XL reducté 6.7:1 , une batterie Lipo 7S 4000 mAh, hélice 20''x13'. Consommation d'environ 80 Ah.

Je rappelle que les dimensions du charriot dépendent de votre planeur, principalement de la garde au sol de votre hélice (ici une 20''x13', il faut de la hauteur !) et de la largeur du fuso (mon charriot est trop étroit pour mon Crystal de 5 m. snif…). Garder lui de l’incidence (pour que le nez du planeur soit un peu orienté vers le haut), placer correctement les équerres de bord d'attaque pour que le planeur soit bien dans l’axe de la piste et aussi empêcher les roues droites et gauches de pouvoir tourner à des vitesses différentes (comme expliqué). Alors le charriot roulera droit, le planeur décollera de lui même en sécurité.

Planeurs voiliers Prêt à partir

Pour la petite histoire, avec un 4 m sous motorisé, le charriot a gardé son cap sur la longueur totale de la piste, prouvant ainsi que le principe de « bloquage de différentiel » est efficace pour rouler droit, sans chercher d’artifices compliqués et aléatoires.

Sur la piste

La présentation ci-dessous a étée publiée le 3 février 2012

Alpina 5001 et chariot

Présentation : Pierre Alban

La démocratisation du matériel électrique et surtout les progrès stupéfiants faits avec les lipos et les brushless donnent maintenant toutes possibilités pour motoriser une grande plume. Pour le poids du lest et des deux gros accus de réception, on peut motoriser un planeur avec une augmentation de poids nulle, ou négligeable.

Le problème restant la mise en œuvre en plaine, pourtant c'est justement en plaine que réside l'intérêt d'une grande envergure.
Lancé à la main tout seul n'est pas si aisé, voire dangereux pour le modèle. Demander à un aide ? Il faut déjà en avoir un qui soit suffisamment vaillant et qui ne vous jette pas le bazar comme une m....
Si on vous lance le 4 mètres comme un Easy Glider, c'est clair, le planeur est mort.

Alpina 5001 et chariot
Alpina 5001 et chariot

Pour cela, décoller du sol, en totale autonomie et en toute sécurité est l'idéal.
Quand on y a goûté, on ne peut plus s'en passer !
D'ailleurs, passé une certaine taille de planeur, le chariot devient indispensable. Lancer en plaine les 7,4 kg du 5001 devient trop délicat, sans parler des prochains qui seront encore plus lourds.

Alpina 5001 et chariot
La séquence de décollage, depuis l'arrêt, dure moins de 3 secondes. On ne peut pas dire que cela se paye sur l'autonomie totale...

Bref, c'est la liberté totale, pas de stress, la possibilité de voler seul avec une grande plume, toute un après-midi si ça vous chante.

J'avais déjà fait un chariot pour un 4 m., il y a bien longtemps, dont j'avais d'ailleurs parlé dans Modèle Mag en... 1995 ! A l'époque, je ne tournais pas des hélices comme maintenant, et quand j'ai voulu poser mon Alpina 5001 sur le chariot, l'hélice 20"x12" (en pouces !) était juste deux fois trop grande !
Je me suis donc refait un nouveau chariot et Laurent m'a demandé de vous en parler un peu.

Tout le matos vient du "roi merlin", pour environ 50 €.

Je ne vais pas vous décrire le machin dans le détail ni vous faire un plan, avec les photos et quelques principes, vous ferez le votre à votre mesure.

Quelques détails sur les matériaux :

Roues avant : 100 mm
Roue arrière : 90 mm
Axe : tige filetée 10 mm
Longueur du châssis : 30 cm en profilé carré de 10x10 mm pour le bas et en équerre large pour le haut et les bloqueurs de bord d'attaque (environ 6x4 cm)
Largeur pour passer le fuselage entre les 2 portants: 10 cm
Hauteur des montants arrière : dimension de la pale + 4,5 cm
Hauteur des montants avant = dimension de la pale + 6 cm
Profilés pour les montants : carré 10x10
Largeur aux roues avant : environ 55 cm
Visseries en M4 avec écrous Nylstop
Ne pas oublier les raidisseurs en plat d'alu 10 mm

Outils : perceuse sur colonne et scie sauteuse avec lame pour métaux, 2 bières et une bonne station radio...


Alpina 5001 et chariot Alpina 5001 et chariot
Alpina 5001 et chariot Alpina 5001 et chariot
Alpina 5001 et chariot Alpina 5001 et chariot

Inutile de prévoir un système de direction, la seule chose qu'on lui demande c'est de rouler droit. Et pour ce faire j'ai utiliser 2 principes :
Le principal étant le blocage de différentiel. ;-)
C'est à dire que j'ai rendu solidaire les deux roues avant. Elle sont bloquées sur l'essieu, qui est une grosse tige filetée. Ainsi elles tournent à la même vitesse et donc empêchent de changer de cap. Ensuite, à l'arrière, je n'ai mis qu'une roue, qui tourne librement sur son axe. Elle offre moins de résistance latérale et elle n'impose rien aux roues avant, qui font la loi ! Bon d'accord, ça c'est discutable, mais j'ai toujours fait comme ça et j'en suis très content alors je ne vois pas pourquoi je mettrais une 4e roue !

Par contre, la roue arrière est plus petite pour donner de l'incidence. De plus, j'ai fait les supports avant 1,5 cm plus haut que ceux de l'arrière, toujours pour donner de l'incidence. Ainsi le planeur se met tout seul sur sa ligne de vol en s'appuyant sur ses bords d'attaque, puis il décolle seul, sa vitesse de vol atteinte.

Alpina 5001 et chariot

On voit sur la photo la roue arrière se soulever. A cet instant, le planeur est déjà en vol (il ne risque donc pas de "tomber") et il va se libérer du chariot qu'il ne pousse plus que par les bords d'attaque (c'est pour ça que la roue arrière se soulève). Il ne faut pas obligatoirement chercher à combattre ce phénomène, car en fait le chariot s'escamote tout seul en libérant ainsi le planeur pour accélérer d'autant mieux.
Je vous dirais franchement que je ne l'avais jamais remarqué, c'est en voyant la photo !

Alpina 5001 et chariot

Sur les profilés en équerre qui retiennent le planeur par les bords d'attaque, j'ai mis de la mousse (comme sur les supports d'aile) et j'ai gainé le tout avec de la grosse gaine thermo transparente, ce qui permet aux bords d'attaque de bien glisser dessus et de ne pas emmener le chariot, ça ferait mauvais effet !

Alpina 5001 et chariot

Pour la petite histoire, c'est la seconde version de ce chariot, la 1e était un peu plus chiadée, mais elle était trop basse, malgré la marge que j'avais prise. J'ai été obligé de réhausser le tout de façon très conséquente car au départ j'avais mesuré la taille de la pale, plus une marge de 6 cm, pour établir la hauteur de mon chariot...
Las! L'hélice est placée plus basse que le bord d'attaque, et avec le bras de levier avant du fuseau qui est super long, de mes 6 cm de rab, il en manquait 2 au final !
Au départ, les montants verticaux du chariot étaient des profilés en "U" qui venaient se placer autour des poutres horizontales à section carrées. C'était plus mécanique. Mais j'ai eu la rage et j'ai bidouillé avec ce qu'il me restait pour la rehausse... de 10 cm ! Rien que ça !

Alpina 5001 et chariot Alpina 5001 et chariot

Ce chariot change ma vie de modéliste et du coup je motorise petit à petit mon escadrille, car au moins ça vole quand je veux (peux).
Quel bonheur de pouvoir faire voler ses grandes plumes en toute liberté, de faire autant de montées qu'on le souhaite, une remise des watts, et hop, 15 secondes après on est à 300 m.

Alpina 5001 et chariot Alpina 5001 et chariot

PS : Je sais que l'on me demandera, alors mon 5001 est motorisé par un Cyclon Elite 24 (qui ne se fait plus) avec un lipo 6S 4.500 mAh et une 20"x12" qui va bientôt être changée par une 22"x12,5". J'ai une autonomie plus que suffisante car je n'ai jamais atterri avec moins de 60% restant dans le lipo.
C'est ça les grandes plumes électriques !
Dans cet esprit de liberté totale, le passage en 2,4 ghz est un bonheur car enfin je n'ai plus de top et le "tout lipo", c'est-à-dire pour l'émetteur et le récepteur, permet d'avoir le matériel toujours prêt au vol. Un moment de loisir, une météo clémente, le chariot, et hop c'est parti !

Un grand merci à Jean Pierre Hubat pour les photos en vol et un clin d'œil à Mika, mon complice et ami.

Contacter l'auteur : pierre@jivaro-models.org

Alpina 5001 et chariot

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.