Home
Sujet ajouté le
3 juin 2006
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

Cap 10 Park Flyer




Formule minceur...
Présentation : Guillaume Didier


Depuis bien longtemps, l'idée de me faire un CAP 10 me trote dans la tête. Il y a peu, je me suis lancé dans la réalisation d'un modèle de 2 mètres mais le temps passe et il n'a toujours pas fini. Ca me titillait de plus en plus de le voir voler alors, en deux coups de souris, j'ai réduit la taille du plan et 4 jours plus tard la version park flyer en Dépro voyait le jour.


Le plan 3 vues du
Cap 10B

Caractéristiques
Nom : Cap 10B Slim
Envergure : 106 cm
Longueur : 91 cm
Surface : 18 dm²
Masse : 270 g
Charge alaire : 15 g/dm²

Equipement :
Moteur : Booster 4 NPM
Batterie : Li-Po 3S 360 mAh mais des 700 iraient mieux
Contrôleur : Tsunami 10



La simplification est extrême, mais on reconnaît les formes de l'original, le décor y participe également beaucoup.


Le plan échelle 1 de toute les pièces à découper dans une planche de Dépron® de 3 mm. (fichier .pdf)

Le plan de la mise en croix optionnel, lui aussi échelle 1 et toujours en .pdf.

Construction
Rien de bien méchant, il faut un plaque de Dépron® de 3 mm, 2 tubes carbone de diamètre 7 mm, de marque Skyshark (dispo à La Maison du Cerf-Volant à Paris), un bon cutter et un tube de cyano polystyrène.
Les éléments sont tous représentés échelle 1 sur le plan. Il suffit de les reproduire sur une plaque de Dépron® de 3 mm, puis de tout découper. Une lame de cutter bien affutée, bien penchée, permet une découpe propre du matériau.

On voit ici le longeron en tube carbone diamètre 7 mm qui court sur toute l'envergure de l'aile, celui du fuselage, glissé à travers l'âme verticale et masqué par la pièce horizontale formant la vue de dessus, ainsi que le petit croisillonage en jonc de 2 mm qui rigidifie considérablement la cellule.
A noter aussi le carénage de roue, collé sur la jambe de train en corde à piano.

La cellule est renforcée par du tube carbone de 7 mm ultra-léger, collé à mi-épaisseur du Dépron®. Tout est collé à la cayno spéciale polystyrène, en utilisant parfois l'accélérateur approprié. Les jambes de train sont en corde à piano plutôt qu'en jonc carbone, ça encaisse mieux les chocs à l'atterrissage sur des pistes pas toujours très lisses. J'ai percé les tubes pour pouvoir les y glisser.
Il faut s'assurer d'une parfaite mise en croix durant le séchage de la colle.


Le pack d'accus sera placé de façon à respecter le centre de gravité (65 à 70 mm du bord d'attaque).

La roulette de queue est folle. Elle tourne dans un morceau de tube nylon collé dans l'épaisseur du fuselage. A noter, le haubanage du stab, en jonc carbone.
Les commandes de profondeur et direction sont réalisées avec du câble en aller-retour.

Finition
Le décor est réalisé à la bombe, en utilisant des gabarits. Le fichier pour reproduire la décoration que j'ai choisie est téléchargeable à l'échelle du plan.


Le décor échelle 1 est téléchargeable en format .pdf. Cliquer sur l'image.


La bulle est réalisée avec un morceau de gaine transparente thermoformée autour d'un moule en planche de balsa. Ca donne de l'allure...

Motorisation et radio
Côté équipements, j'ai utilisé un économique Booster 4 de chez NPM, et un pack Li-Po 3S de 360 mA qui s'avère un poil juste, et des petits servos (5,5 g aux ailerons, 4,3 g à la prof et à la direction). Le récepeteur est un NPM 5 voies et les contrôleur un Tsunami 10.


Le Booster 4 est fixé sur un petit support collé au bout du tube renforçant le fuselage. Ca permet de le démonter facilement.

Le volet central que j'ai installé sur mon modèle n'est pas indispensable. A vous de voir... mais ça fait quelques grammes de plus et un servo supplémentaire.
Le centrage se situe à 65 - 70 mm du bord d'attaque. Déplacer la batterie pour l'obtenir. en ordre de vol, l'avion pèse 270 g.


Chaque aileron est actionné en prise directe par un servo collé côté intrados de l'aile.

Au centre de l'aile, un servo actionne l'unique volet. Celui-ci n'est pas indispensable.

En piste !
Le vol est réaliste, c'est-à-dire que l'avion décolle tranquillement comme le vrai, qu'il est capable d'effectuer une voltige douce et coulée. La puissance disponible n'est bien sûr pas suffisante pour passer le torque ou effectuer d'autres figures de 3D musclées. Il faut un peu de volume pour voler correctement. Il s'agit donc plus d'un pack flyer que d'un indoor. Le pilotage 3 axes est un plus car l'avion a quand même tendance à glisser beaucoup.
Bons vols !


Contacter l'auteur : not-yet@jivaro-models.org


Home
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.
jivaro-models.org
Locations of visitors to this page