Home
Sujet ajouté le
19 février 2021
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google
Bullit Evo de Topmodel CZ

Bullit Evo de Topmodel CZ

100% adrénaline !

Présentation : Grégory Zietek

Aujourd’hui, je vous présente la Bullit de Topmodel CZ. Ce n’est pas une nouveauté car elle existe depuis plus de 15 ans et elle est toujours commercialisée ! Cette aile volante existe en ARF (Almost Ready to Fly) ou en version ARC (Almost Ready to Cover) à entoiler.

Il existe 2 tailles :
- Bullit Evo : la version 840 mm
- Bullit 60 : la version 1095 mm
La Bullit est dotée d’un profil original, un BELL 540 qui n’est autre que le profil utilisé sur les pales du rotor du bell AH-1 Cobra !
Cette nouvelle édition de la Bullit Evo a une nouvelle déco très stylée, c’est ça qui m’a tout de suite plu !
D’origine, l’aile volante est conçue en version vol électrique. Cependant il est possible de l’équiper avec un moteur thermique de classe 3,5 à 5 cc. Malheureusement rien n’est prévu dans le kit à ce niveau, ce sera à vous d’acheter le bâti moteur, le réservoir, etc. Seule la commande de gaz est fournie !

Greg et son bolide Passage plein pot
Au sol   Passage dos
Rapide, précise, légère, la Bullit Evo est un modèle parfait pour les amateurs de sensations fortes.

Caractéristiques techniques

Fabricant : Topmodel CZ
Nom : Bullit Evo
Envergure : 84 cm
Longueur : 68 cm
Poids : 990 g
Surface : 29,5 dm²
Charge alaire : 33,5 g/dm²
Profil : Bell 540
Prix indicatif : 199 €

Moteur : Axi 2820/8 v2
Hélice : APC 8x7
Contrôleur : 80 A
Batterie : Li-Po 3S 2700 mAh


La Bullit Evo en vol. Ca décoiffe avec la motorisation musclée ! Mais elle peut aussi voler lentement et se poser comme une fleur grâce à sa faible charge alaire.

Le kit


La boîte
Le grand carton plat est illustré d'une petite photo qui annonce la couleur...

L’aile volante est livrée dans un grand carton assez plat vu que l’aile est en un seul morceau. Dedans, tout est bien protégé, rien ne bouge à l’intérieur. La cellule est en structure balsa partiellement coffrée, entoilée en Oracover, d'une seule pièce. Elle est complétée de 2 dérives, des élevons et d'une trappe d’accès en balsa + fibre de verre.
Une simple feuille A3 pliée en 2 est donnée en guise de notice. Y figurent les 2 types de motorisations proposées : électrique ou thermique.

Contenu du kit
Avec un tel niveau de fabrication et si peu d'éléments, la Bullit est prête en très peu de temps.

Tout l’accastillage de très bonne qualité est livré dans des sachets individuels pour bien les séparer, c’est beaucoup mieux qu’un sachet avec tout dedans !
Un bâti pour moteur brushless déjà assemblé est présent. Prêt à l’emploi, il est constitué de couples en époxy et de colonnettes en alu, de très bonne qualité.
Et pour finir l’inventaire, la boîte contient les stickers pour la finition.

Construction

Vu que la Bullit est en version ARF, il y a moins de travail à faire, mais prévoir quand même un minimum d’outillage.
Et pour les collages, privilégier de la colle époxy bi-composant.

Ouvertures dans l'entoilage Le servo et son support
L'entoilage est découpé au niveau des puits de servos placés à l'extrados.
Servo emprisonné dans son support Collage des supports servos
Les servos peuvent être réhaussés avec des cales fournies. Ils sont emprisonnés dans des supports en mousse dure.
Quand la hauteur est définie, les supports servos sont collés dans l'aile.

On commence par retirer l’entoilage des puits de servos soit à l’aide d’une lame de scalpel, soit avec un morceau de corde à piano chauffée sur une flamme.
Après dans le kit, vous avez la possibilité d’utiliser plusieurs formats de servos grâce aux cales en balsa fournis pour les rehausser, c’est ce que j’ai fait avec ceux que j’ai utilisés.
Sont également fournis des supports astucieusement usinés dans de la mousse type polyuréthane, facile à couper et à limer.
Je n’ai pas collé les servos dans leurs logements comme le précise la notice, j’ai rajouté 2 petites languettes de contre-plaqué de 1mm vissées pour les bloquer.

Carénages thermoformés Découpe des carénages
Les carénages thermoformés doivent être découpés avec application.

Les carénages thermoformés en plastique sont coupés et ajustés sur l’aile. Par contre, je les ai collé avec du double face, c’est pratique en cas d’intervention sur les servos.

Passage des charnières Passage des charnières
Découpe de l'emplacement des charnières. Il y en a 3 par gouverne.

Montage à blanc Masquage pour éviter les taches
Une fois les emplacements définis, les environs sont masqués au ruban adhésif pour éviter les taches de colle.

Collage des charnières Encollage de l'aile
Collage à l'époxy des charnières sur les gouvernes et dans un 2e temps sur l'aile.

On va passer aux charnières, elles sont aux nombre de 6, de marque MP-Jet, accessoires de qualité.
Percer leurs logements avec un scalpel dans l’aile et les élevons.
Avant tout collage, faire un montage à blanc pour voir si tout va bien, pas de points durs, etc.
Utiliser du scotch de masquage pour éviter de mettre de la colle sur l’entoilage.
Coller à l’époxy d’abord les charnières sur les gouvernes puis laisser sécher. Ensuite, coller les charnières dans l’aile en s’assurant du débattement et laisser sécher.

Guignols en époxy Guignol collé
Les guignols sont fraisés dans du carbone. Le collage se fait à l'époxy sur le bois mis à nu.

Servos dans leur puits Commandes en place
Mise en place des commandes à l'extrados après avoir mis les servos au neutre.

Les guignols sont en carbone à coller. Il faut bien retirer l’entoilage à ce niveau.

Perçage de la cloison Support moteur
Perçage de la cloison pour fixer le support moteur.

Percer les trous dans la cloison pare-feu du bâti moteur. Chose importante : fixer le bâti dans le bon sens, la lettre L gravée se place du côté gauche (Left).

Retrait de l'entoilage sur les dérives Film retiré au saumon
L'entoilage est retiré délicatement au niveau des dérives et des saumons pour un collage efficace bois contre bois.

Pour les dérives, pas grand-chose à faire, à part reporter la forme des saumons et découper l’entoilage au niveau des surfaces de collage. Faire la même chose sur l’aile avant de les coller.

Puits de l'accu Baguettes d'angle
Collage des baguettes dans le puits de l'accu servant à l'assise de la trappe.

Trappe d'accès à la batterie Support d'accu
Fixation du verrou sous la trappe et de la platine support de la batterie.

Collage de la patine pour l’accu aussi à l’époxy, j’y ai rajouté 2 colliers velcro.
Coller le verrou sur la trappe d’accès.
Retirer l’entoilage au niveau des 2 orifices à l’intrados qui serviront au lancement de l’aile volante.
Et pour finir le collage des stickers pour donner un look très moderne !

Radio et motorisation

Pour la motorisation, j’ai utilisé celle que le fabriquant préconise c’est-à-dire un Axi 2820/8 V2.
Si vous voulez utiliser un brushless d’une autre marque, veillez à ne pas dépasser 37 mm de diamètre ! Sinon ça ne passera pas dans le bâti prévu à cet effet.

Axi 2820/8 V2 dans son bâti Cône imitation carbone
Le moteur installé est celui qui est conseillé, un Axi 2820/8 V2 qui entraîne une hélice APC 8x7. Le joli cône est une imitation carbone.

Il est tout fois possible d’utiliser un brushless de taille supérieure. Dans ce cas-là, l’utilisation du bâti livré ne sera pas possible.
J’ai préféré utiliser la propulsion recommandée par le constructeur, cela ne tiens qu’à moi. Il est tout de même possible de trouver d’autres alternatives que l’AXI dans le commerce. Le contrôleur doit être costaud, c’est un 80A. L’hélice utilisée est une APC 8x7, maintenue par un cône de 51 mm noir en plastique imitation carbone. Pour l’accu, j’ai installé un Li-Po 3S 2700 mAh.
Pour la partie servos, j’ai utilisé 2 micros servos C351 de Graupner mais ne pas faire comme moi : Il vaut mieux utiliser de servos au format standard.
Et pour finir un récepteur 4 voie minimum. J’ai glissé un AR420 Spektrum qui est très pratique, peu encombrant et dépourvu d’antenne en dehors du boîtier !

Trappe d'accu Sortie de commande d'élevon
Emplacement de la batterie trappe retirée et carénage de servo avec la commande en corde à piano.

Dérives Collage soigné obligatoire
Les dérives doivent être parfaitement collées. Leurs couleurs aident bien à la visualisation.

Spektrum AR420 Li-Po 3S 2700 mAh
Le petit récepteur installé : un Spektrum AR420 sans antenne qui dépasse. Le Li-Po est un 3S 2700 mAh.

Centrage et réglages

Le centrage de la notice se situe entre 215 et 225 mm du bord d’attaque, ce qui est correct.
Pour les réglages de tangage et roulis, j’ai respecté les débattements de la notice :
Profondeur : +/- 10mm
Ailerons : +/-6mm
J’ai utilisé ces débattements pour les premiers vols, par la suite je les ai augmentés en ajoutant de l’expo.
Malheureusement, avec l’utilisation de micro-servos un peu trop légers, j’ai dû rajouter 30 g de plomb à l’arrière de l’aile volante, sous l’intrados.

Ouverture à l'arrière Plomb immobilisé
A cause d'un centrage trop avant, il a fallu lester un peu l'arrière de l'aile. Une ouverture a été pratiquée au plus près du bord de fuite.
Centrage reculé Trappe refermée
Découpée proprement, soigneusement refermée, la trappe est quasi invisible.

J’ai pratiqué une petite ouverture pour y coller le plomb puis j’ai recollé cette trappe avec du scotch transparent.
Ne faites pas comme moi, utiliser des servos format type standard, ça facilitera le centrage !
Le poids final avec accu est de 990 g , la notice indique 900 g à 1200 g, je suis bien dans la fourchette de poids annoncé par le constructeur.

Bullit Evo de Topmodel CZ

Vols


Lucie se cache derrière L'autocollant jivaro-models n'est pas livré avec !
La surface est importante avec près de 30 dm².
Lucie, la fille de l'auteur, arrive même à se cacher derrière.

La prise en main est plutôt aisée, grâce aux ouvertures sous la Bullit, les doigts y trouvent rapidement leur emplacement.
Pour le lancer, pas besoin de faire un sprint ! Gaz à fond, elle part comme une flèche !

Patin en adhésif armé Ouverture pour le lancement
Une bande d'adhésif armé protège le dessous à l'atterro. Deux ouvertures très pratiques permettent de placer les doigts pour le lancer.

Départ vers l'azur Lancer musclé
Avec la motorisation conseillée, inutile de courir, une bonne impulsion suffit.

On commence par prendre de l’altitude, réduction de gaz pour un vol à mi-régime, cela ne pose pas de problème, aucune réaction néfaste, sauf une légère ondulation (marsouine) mais rien de méchant !
Le vol est cool, mais dès qu’on pousse la manette de gaz à fond, ça accélère direct !
Le vol est tendu, les commandes sont précises avec les débattements préconisés dans la notice.
Les passages plein badin au ras du sol sont un régal !
Coté voltige, rien ne lui résiste, la boucle, les tonneaux dans l’axe, le vol dos...
Pour l’atterrissage, l’aile allonge un peu, prévoir une approche en gardant un filet de gaz et peu avant le contact avec le sol, couper le moteur et arrondir au final.
Ne pas programmer de frein moteur, car cela endommagera l’hélice. De plus, ne pas oublier aussi que la Bullit ne dispose pas de patin d’atterrissage, ça aurait pourtant été pratique. Il y a tout de même une bande de scotch armé qui protège le dessous.

Passage dos plein pot Passage rapide
Aussi à l'aise en vol à plat qu'en vol dos mais il vaut mieux rester concentré.

Oups ! Touchette ! Passage dos très bas
Oups ! Touchette ! Il ne faut pas descendre plus bas...

La plage de vol est très importante. Atterrissage nez haut
La plage de vol est très importante. Plein pot, le terrain est parcouru en une fraction de seconde. Pour l'atterro par contre, l'aile arrive lentement le nez bien haut.

Conclusion

Cette aile volante est faite pour les modélistes en manque de sensations fortes… donc âme sensible s’abstenir, à déconseiller aux débutants !
Très rapide à assembler, elle ne nécessite pas beaucoup de place.
Cependant le prix d’achat pourrait paraître élevé pour cette version, mais ça les vaut bien vu de la qualité du kit et des équipements !
Les qualités de vols sont au top, vous ne regretterez pas votre achat !

J'aime

  • Le look
  • La qualité du kit et des accessoires
  • Les qualités de vol

J'aimerais

  • Une seconde trappe permettant de reculer le centrage

Contacter l'auteur : greg@jivaro-models.org

Passage plein badin de la Bullit Evo
 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page