Home
Sujet ajouté le
28 mai 2009
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

 

Titre Aspi97

Logo BLH
     
 
Présentation : Laurent Berlivet
 

L'Aspi de BLH fait partie de la catégorie des micro lancés-main DLG (lancés par le saumon). Il mesure à peine moins d'1 mètre d'envergure, et pèse entre 125 et 160 g en ordre de vol, équipé avec du matériel classique destiné à des appareils de cette taille.
Livré en kit à assembler, la construction pleine d'astuces se fait en 3 ou 4 soirées, ou un week-end tellement le travail est avancé : la découpe laser est hyper précise et les pièces s'assemblent comme un puzzle. L'emploi du cutter se limite quasiment à détacher les pièces de leur support.
Tout est pensé pour que le modéliste obtiennent facilement une cellule à la fois solide et légère. En travaillant à la cyano, on a presque l'impression d'avoir grillé des étapes tellement on se retrouve vite avec un objet entre les mains.
L'entoilage est lui aussi rapidement réglé car il n'y a pas d'ailerons, et le stab et la dérive sont entoilés d'une pièce. L'Oralight est plus que recommandé pour obtenir une cellule légère et performante.
En vol, c'est du bonheur. L'Aspi se retrouve à une trentaine de mètres, lancé par son téton en bout d'aile. Il est sensible aux moindres variations de l'air, et grimpe dès que la bulle est là. Et quand un certain seuil est franchi, il ne semble plus vouloir redescendre... C'est un régal à piloter tant que le vent reste faible, et si ça se lève un peu, le moindre dénivelé suffit pour faire du vol de pente.

Le kit de l'Aspi 97 Le contenu du kit de l'Aspi 97

Caractéristiques techniques

Fabricant : BLH Andorra
Envergure : 97 cm
Longueur : 87 cm
Surface : 12 dm²
Masse : 155 g annoncés (126 g obtenus)
Charge alaire : 12,89 g/dm² (10,5 g/dm² obtenus)
Profil : AG 03 modifié
Radio : 2 voies
Prix du kit : 69 €
Aspi 97

 

Evolution des kits en 2010

Cette présentation de l'Aspi 97 a été rédigée en 2009, d'après un kit issu des premières séries produites par BLH.
Les kits ont évolué depuis 2010 : la poutre de queue a été changée pour une plus légère (La modification indiquée à la fin de cet article n'est donc plus nécessaire.) et la clé d'aile comporte un dièdre un tout petit peu plus important.
La première modif permet d'obtenir le centrage plus facilement sans plomb. L'Aspi 97 bleu visible sur la photo est celui de mon fils Romain. Il pèse lui aussi 126 g.
Le dièdre augmenté rend la dérive plus efficace, permettant par exemple une remise à plat après un virage serré au ras du sol.


Le kit

Le kit de l'Aspi 97 Le contenu du kit de l'Aspi 97
Le kit, livré dans son sachet en plastique. Ceux qui ont déjà construit une Tito reconnaîtront la marque de fabrique.   Le kit est complet : toutes les pièces sont découpées au laser dans du balsa trié et du contre-plaqué et tous les accessoires sont livrés.
Les nervures de l'Aspi 97 Le contre-plaqué de l'Aspi 97
Gros plan sur les nervures très fines. Impossible de faire des découpes aussi précises à la main. Leurs numéros sont gravés en surface.   La planche de contre-plaqué avec les renforts de flancs évidés et les fines languettes qui viendront rigidifier les empennages.
La dérive ajourée de l'Aspi 97 Les bords de fuite de l'Aspi 97, ajourés et poncés
Détail de la dérive découpée dans du balsa trié, léger mais rigide, de 2 mm. Très ajourée, elle sera renforcée par des bandes de contre-plaqué.   Les bords de fuite elliptiques démontrent bien le savoir-faire et la passion de l'artisan : ils sont livrés poncés à la main !
La poutre de queue renforcée de l'Aspi 97 Les âmes à placer entre les nervures
La poutre de queue est fournie ainsi : un tube carbone fendu pour y glisser la dérive, renforcé par une petite bague en alu.   Ces pièces constituent les âmes placées entre les nervures. Elles sont découpées à la bonne forme et ne nécessite pratiquement aucun ajustage.
Les accessoires livrés dans le kit de l'Aspi 97
Tous les accessoires sont livré dans le kit : guignols, vis nylon, cordes à piano, et même le fil pour les commandes, armé de Kevlar.

Empennage

Aspi 97 empennages Aspi 97 empennages
Il suffit d'une pointe de cutter ou de scalpel pour détacher les pièces.
Ici, ce sont les bandes de renfort des empennages en contre-plaqué fin..
  Ces bandes sont glissées dans des fentes réalisées au laser. Elles entrent juste en force. J'ai préféré laisser les empennages dans leurs logements pour effectuer cette étape.
Aspi 97 empennages Aspi 97 empennages
Il suffit de les enfoncer délicatement pour qu'elles viennent effleurer la surface.   Ensuite, un filet de cyano fluide sur chaque face vient les solidariser.
Aspi 97 empennages Aspi 97 empennages
Après séchage, il suffit de couper délicatement les accroches pour les libérer.   Ce patin en samba, plus dur que le balsa, vient protéger la base de la dérive lors des retours au sol.
Aspi 97 empennages Aspi 97 empennages
Ponçage en surface à effectuer avec beaucoup de soin avec une cale à poncer.   Biseautage sur la partie fixe et sur la partie mobile au niveau de l'articulation.

Fuselage

Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
Les baguettes d'angles doivent être entaillées pour mieux épouser les courbes. En les mettant dos à dos, on travaille beaucoup plus vite et de façon symétrique.   Il faut utiliser une petite scie avec une lame très étroite pour entailler les baguettes triangulaires.
Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
Les doublages de flancs sont collés à la cyano fluide en travaillant à plat.   Collage des baguettes d'angles en suivant les courbes et en progressant doucement.
Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
Le dessous et le dessus reçoivent des baguettes, sauf au niveau de l'assise de l'aile.   Au niveau de l'aile, la baguette est recoupée au cutter dans le prolongement du fuselage.
Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
Avec un scalpel et une lame effilée, on arrive à suivre la courbe reprenant la forme du bord d'attaque de l'aile.   Le premier couple en place. Pas moyen de se tromper, il est parfaitement guidé dans l'encoche du flanc.
Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
Le couple arrière et le support de vis de fixation d'aile.   Là encore, il suffit de glisser les pièces à leur place ; on ne peut pas se tromper.
Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
Le deuxième flanc est ensuite glissé sur les couples.   Un petit bloc de balsa est placé à l'avant puis le fuselage est pincé.
Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
La poutre glissée dans les couples permet de vérifier la géométrie.   La petite platine pour la vis de fixation d'aile vient se glisser entre les flancs.
Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
J'ai refendu dans la longueur les pièces qui servent au coffrage.   Le bloc arrière est glissé sur le tube puis collé contre le fuselage.
Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
Le fuselage brut, avant ponçage.   On casse bien les arêtes avant d'arrondir l'ensemble.
Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
Après ponçage, la forme est plus élégante.   La trappe est découpée en suivant le tracé.
Aspi 97 fuselage Aspi 97 fuselage
Léger ponçage pour faire disparaître les encoches.   Les petites cales pour maintenir la trappe sont bien sûr découpées.
Aspi 97 fuselage
La grande languette est collée à l'arrière. Les autres viendront après entoilage et installation radio.

Aile

Aspi 97 aile Aspi 97 aile
Le coffrage du bord d'attaque et le longeron sont épinglés sur le plan.   Un filet de cyano vient les solidariser. Attention à travailler bien à plat car ils n'ont pas la même épaisseur.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
Pose du coffrage central puis du bord de fuite.   Notez le minuscule talon sur la nervure, plus fine à cause du coffrage.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
La clé est collée avec les premières nervures.   Les âmes déjà découpées aux bonnes dimensions sont collées au fur et à mesure.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
Les âmes en balsasont parfaitement ajustées d'origine.   En procédant ainsi, nervure, puis âme, puis nervure... tout s'emboîte sans la moindre retouche.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
Chaque âme et chaque nervure prend très précisément sa place.   La nervure d'extrémité est vraiment minuscule.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
Avec une chute de bois et du papier de verre,
on confectionne une étroite cale à poncer.
  Cette cale sert à ajuster la hauteur des âmes par rapport aux nervures...
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
... Quelques aller-retour suffisent car l'ajustage est vraiment très précis. En fait, il s'agit plutôt d'éliminer les éventuelles gouttes de colle.   Le bord d'attaque est une fine languette de contre-plaqué glissé à plat dans la pointe des nervures.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
Bien pousser le bord d'attaque jusqu'au fond des encoches.   A l'emplanture, on reponce coffrages et bord de fuite pour respecter le dièdre.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
L'aile est d'une seule pièce. La deuxième demi-aile se construit de la même façon.   Il est nécessaire de caler la première demi-aile de façon à respecter le dièdre.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
La nervure d'emplanture est épaisse pour accepter le passage de la vis et du tourillon. Elle est doublé par d'autres en CTP fin.   La nervure centrale vient se glisser à cheval sur les coffrages. Là encore, le talon vient boucher le petit trou côté bord de fuite.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
La nervure doit être collée légèrement inclinée de façon à répartir le dièdre sur les 2 demi-ailes.   Après assemblage de la deuxième demi-aile, on réunit l'ensemble avec la clé d'aile avant.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
La clé avant est glissée à sa place, bien au fond contre les coffrages.   Très astucieux : les longerons se prolongent jusqu'aux saumons pour répartir les efforts lors du lancement par le Peg.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
Très léger ponçage de l'arête du bord d'attaque pour favoriser le collage du coffrage.   Les coffrages d'extrados peuvent maintenant être collés, en travaillant à plat pour éviter tout vrillage.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
Au bord d'attaque, la cyano est infiltrée puis les coffrages pincés soigneusement.   Il reste à coller les morceaux de balsa formant les saumons.
Aspi 97 aile Aspi 97 aile
Collage effectué.   Même chose après ponçage général.

Mise en croix
Aspi 97 mise en croix Aspi 97 mise en croix
La platine est taraudée à l'aide d'une vis métallique.   Une partie de cette vis est recoupée et enfichée dans le mandrin d'une mini-perceuse.
Aspi 97 mise en croix Aspi 97 mise en croix
En tournant très vite contre une lime, on la taille en pointe de façon régulière.   Ce poinçon est revissé dans la platine, en le laissant dépasser de quelques millimètres.
Aspi 97 mise en croix Aspi 97 mise en croix
L'aile est mise en place, la géométrie vérifiée.   Quand c'est bon, il n'y a plus qu'à presser.
Aspi 97 mise en croix Aspi 97 mise en croix
L'aile retirée dévoile la marque du poinçon.   On perce le passage pour la vis au diamètre 3.
Aspi 97 mise en croix Aspi 97 mise en croix
La rondelle peut être profilée. Pour cela, il faut une vis métallique de 3 et son écrou.   Passage toujours dans la perceuse contre une petite lime.
Aspi 97 mise en croix Aspi 97 mise en croix
Le bord est affiné sur toute la circonférence.   Bien repérer le trou et coller la rondelle dessus.
Aspi 97 mise en croix Aspi 97 mise en croix
Les bords affinés seront plus discrets sous l'entoilage.   Un foret de 2 passé dans le couple sert à marquer l'emplacement du tourillon de fixation d'aile.
Aspi 97 mise en croix Aspi 97 mise en croix
L'aile est retirée puis le trou percé.   Le téton en place. Il sera collé après entoilage.
Aspi 97 mise en croix
Ca prend forme. Toutes ses étapes ont été réparties sur un week-end, en prenant le temps de faire les photos.

Finition

Pour que l'Aspi soit le plus performant possible, il faut qu'il soit léger. Le film d'entoilage choisi a donc son importance. Oracover classique, Solarfilm, Solartex,etc. doivent donc être mis de côté. Seuls l'Oracover light, le Micafilm ou le papier japon (très fragile) devront être utilisés. Un décor trop chargé alourdirait aussi le planeur.

Aspi 97 finition Aspi 97 finition
La cellule complète sans équipement ni entoilage sort à 80 g.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition
Pour améliorer la tenue de l'entoilage, une couche de Balsaloc est passée au niveau des articulations du stab et de la dérive..   Ici, l'entoilage a été réalisé en 2 couleurs : Oralight rouge transparent à l'arrière et Oralight rouge chrome sur le bord d'attaque.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition
La partie chromée recouvre le transparent sur quelques mm.   L'emplacement au niveau du pied n'a pas à être entoilé. Ici, le dessous est entoilé en incolore.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition
Les ressorts des gouvernes sont confectionnés avec la corde à piano 3/10 livrée.   Le passage pour le ressort est percé avec une épingle enfoncée dans la tranche de l'empennage.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition
Le ressort est glissé en place d'un côté, puis le second trou est percé en face.   Ici, on le voit dans la partie fixe d'un côté, et dans la partie mobile de l'autre.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition
L'entoilage est retiré de la dérive au niveau du collage de la poutre.   Collage de la poutre sur la partie fixe à l'aide de quelques gouttes de cyano.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition
Perçage de la poutre pour le passage des fils de commande à l'aide d'une petite fraise.   Le support de stab est collé à l'intrados, bien dans l'axe.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition
Collage du stab posé sur le chantier, bien perpendiculaire à la dérive.   L'aile en place, le modèle est tenu à bout de bras pour vérifier l'alignement de l'empennage.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition
Quand l'alignement est correct, la poutre est immobilisée avec quelques gouttes de cyano. C'est suffisant.   Un morceau de fil passé dans les trous de la dérive vient s'enrouler autour de la poutre pour renforcer.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition
Une fine corde à piano repliée permet de passer les fils de commande dans la poutre.   La corde à piano est glissée dans les trous côté empennage, pour sortir sous la trappe.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition
Le téton de lancement vient se coller dans son logement prévu. Il peut dépasser un peu plus au-dessus, et être légèrement incliné (vers l'arrière côté extrados et vers l'avant côté intrados.
Aspi 97 finition Aspi 97 finition

La trappe est maintenue fermée de façon astucieuse : un anneau de gaine thermo vient l'entourer. C'est démontable, efficace, fiable et léger...

Aspi 97 finition Aspi 97 finition
La touche finale se fait avec la pose de l'autocollant.

Equipement radio

Le fuselage de l'Apsi est minuscule et nécessite un équipement radio bien spécifique. Le fabriquant indique clairement celui qu'il conseille. Pour ma part, j'avais un ensemble trop léger pour obtenir le centrage avec des micro servos, ou d'autres trop encombrants pour loger dans le fuselage.
J'ai donc choisi de remplacer la poutre de queue par une plus légère, afin de pouvoir utiliser ce qui rentrait facilement en mettant le moins de lest possible. Modif ici ci-dessous.
J'ai donc installé deux micro servos Power HD de 4 g placés l'un à côté de l'autre, légèrement décalés dans la hauteur pour que les palonniers ne se croisent pas. L'unique élément Lipo 340 mAh suit, placé le plus en avant possible, et le récepteur Corona 4 voies se glisse sur la tranche juste à côté. Il m'a cependant fallu rajouter une pièce de 10 cts pour respecter le centrage, et j'ai même placé un petit altimètre électronique Winged Shadow de 2 g.
Aspi 97 équipement radio Aspi 97 équipement radio Aspi 97 équipement radio
L'équipement radio disponible...
1 récepteur Corona 4 voies, 2 servos Power HD de 3,7 g, 1 élément Li-Po trop encombrant de 340 mAh. Soit 30 g à loger le plus en avant possible dans le fuselage. Il existe des éléments Li-Po beaucoup plus étrois que celui utilisé, qui entrent donc beaucoup plus dans le fuselage.
  La batterie prend place le plus en avant possible, elle n'entre malheureusement pas dans la pointe. Le récepteur est glissé à côté tandis que les servos sont placés tête bêche, un peu décalés en hauteur pour le passage des fils de commande. Le fil est passé dans le palonnier et bloqué avec la vis de fixation, afin de permettre un éventuel réglage.
Aspi 97 équipement radio A Aspi 97 équipement radio
Détail des commandes en fil. Le ressort tire la gouverne du côté opposé au guignol. On ne peut pas faire plus léger. Le système est parfaitement efficace.

2 pièces de 10 cts d'€ sont glissées dans le nez pour respecter le centrage précisé dans la notice (64 mm du bord d'attaque). La balance indique seulement 126 g en ordre de vol, ce qui laisse augurer de très bonnes performances.

Altimètre embarqué Winged Shadow
Le minuscule module Winged Shadow appelé How High est un altimètre pesant seulement 2,2 g.   La petite LED est repliée pour pouvoir sortir à travers le flanc. C'est elle qui diffuse les infos captées.
Aspi 97 altimètre Winged Shadow Aspi 97 altimètre Winged Shadow
Un trou de 2 mm est percé dans le flanc du fuselage.   La minuscule LED dépasse du flanc de façon très discrète.
Aspi 97 altimètre Winged Shadow Aspi 97 altimètre Winged Shadow
Le module est maintenu avec un morceau de ruban adhésif double-face.   On le distingue à peine dans le fuselage, contre la batterie.
Aspi 97 altimètre Winged Shadow Aspi 97 modif Aspi 97 altimètre Winged Shadow
La lecture est ultra simple grâce au See How qui l'affiche directement : ici, après un lancé à 32 m. Mais l'altimètre How High peut aussi être utilisé seul, en indiquant par des clignotements la hauteur atteinte.   On devine l'émetteur qui donne l'échelle de ce petit lancé-main passe-partout. Malgré son aile en bois, son poids le classe parmi les meilleurs de la catégorie, preuve que la structure a encore un bel avenir devant elle.

Petite modif' pour gratter du poids

(Modification inutile sur les kits produits en 2010 car le fabricant l'a appliquée à sa production)

Pas indispensable en fonction du poids de votre équipement radio, cette petite modif permet de gagner 8 g à l'arrière, donc le double devant. Le tube choisi porte la marque Skyshark. C'est du carbone roulé, le diamètre est de 7 mm au lieu de 6 pour le tube d'origine. Il faut reprendre le passage dans les couples à l'aide d'une lime queue de rat.

Aspi 97 modif Aspi 97 modif
Le tube carbone livré dans le kit pèse 16 g.
Je l'ai remplacé par un de 8 g.
  Le tube est fendu avec délicatesse à l'aide d'une lame de scie à métaux.
Aspi 97 modif Aspi 97 vol Aspi 97 modif
La fente est élargie à l'aide d'une lime en carton pour rattraper l'épaisseur de la dérive.   A défaut de tube alu, quelques tours de fil de lin éviteront au tube de se fendre.

Sur le forum modelisme.com, on peut voir que plusieurs modélistes ont sorti leur Aspi d'origine à peine plus lourd que le mien modifié, sans doute grâce à un accu qui se loge plus facilement dans le nez. 136 g pour Arnaudmz et Gabounni.
A voir aussi sur ce même topic, des nombreuses photos et quelques astuces pour régler les câbles de commande ou confectionner des housses de transport.

Et pourquoi pas le remorquage ?

Quand la fatigue se fait sentir, où que le temps ne se prête pas au vol à la recherche de thermiques, pourquoi ne pas essayer le remorquage ?

Aspi 97 vol
Le Lipo (1élément 340 mAh) que j'utilisais au début était assez volumineux. Je l'ai remplacé par un plus récent et plus petit, de capacité voisine (1 éléments de 350 mAh ). Il est aussi plus léger.   J'ai donc gagné du volume et un peu de poids sur l'avant. Pour lester utile, j'ai ajouté un crochet de remorquage en CAP qui permet de se reposer ou de voler quand l'aérologie n'est pas adaptée.
Aspi 97 vol
Le remorqueur est le Biloute, petit parkflyer motorisé par un Typhoon Micro6/20. Le plan échelle 1 est téléchargeable sur sa page de présentation.   En vol, il faut être doux sur les commandes mais attentif pour ne pas laisser l'Aspi s'incliner. Une correction d'un côté et le câble se décroche... Mais le système fonctionne très bien.
Aspi 97 vol
Ca fonctionne si bien qu'on fait même du remorquage de nuit, comme lors des 20 ans de l'Air Fleury Club. 3 Starlights sur le planeur et des LEDs sur l'avion.   30 secondes de pause sur l'appareil, c'est un peu trop. Mais c'est difficile de tout faire : régler l'appareil, appuyer sur le déclencheur, attraper le planeur pour le lancer et piloter...

Le crochet est un petit morceau de corde à piano de 8/10 placé sur le servo de direction. Il est guidé par un morceau de gaine plastique dans le fuselage, où est pratiquée une fente oblongue sur le flanc. Manche en buttée dans un coin, la corde à piano recule, libérant le câble nylon qui vient s'y accrocher.

En vol

Aspi 97 vol Aspi 97 vol

Le premier lancé se fera de façon classique, en tenant le planeur par le fuselage. Ca permettra d'affiner les trims et d'assurer le centrage si nécessaire.
Peu après, on lancera par le saumon en mettant plus d'énergie. Le modèle part parfois sur le côté, c'est un coup à prendre. Il grimpe vraiment haut, même si l'impression peut être trompeuse du fait de sa petite taille. L'altimètre How High indique des hauteurs de lancés comprises entre 27 et 33 m.

Aspi 97 vol Aspi 97 vol
Le téton de lancement (Peg) placé au saumon permet une tenue efficace par le bout des doigts.   3/4 de tours ou un peu plus, et on propulse le planeur à pleine vitesse face au vent.

La très faible inertie permet de détecter tous les mouvements d'air, on se régale.
Les vols par temps neutre durent environ 50 secondes, et se prolongent si l'aérologie est favorable. Attention à ne pas se faire piéger par le vent lorsqu'on enroule une ascendance. Le modèle devient vite tout petit. Il est heureusement très fin et pénètre bien malgré sa faible masse.
Le dièdre adopté offre un bon compromis. Suffisamment faible pour bien détecter la bulle quand elle passe sous l'aile tout en offrant une réponse correcte de la dérive. Il faut cependant pas mal de débattements en lacet pour conserver une bonne défense car le modèle très léger se fait chahuter dans les bourrasques.
Côté profondeur, il faut être doux pour ne pas casser la vitesse d'un coup de manche.

Aspi 97 vol Aspi 97 vol
Aspi 97 vol   Aspi 97 vol

Lors d'un vol, le fil d'antenne est venu se bloquer entre le pied de dérive et le volet mobile. L'Aspi a fini sa course par terre sur l'herbe du parc, après plusieurs tours de spirale presque sur la tranche. C'est un saumon qui a touché d'abord, puis on a eu droit à un beau soleil avant qu'il ne s'arrête. Heureuse surprise, il n'y a rien eu de cassé. La faible masse fait qu'il y a peu d'inertie.
Une autre fois, il est entré dans un arbre et a glissé de branche en branche jusqu'au sol. Là encore, pas une égratignure !

La devise du fabricant est la suivante : "pour que construire soit toujours un plaisir !".
A cela, il faut ajouter que quand un modèle est à la fois élégant, compact et performant comme l'est l'Aspi, il va ainsi multiplier les sorties pour voler partout.

Contacter l'auteur : laurent@jivaro-models.org

 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page