Home
Sujet ajouté le
28 avril 2013
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

Présentation : Olivier Bazile

Un moustique qui pique et vous donne, si vous ne l’avez pas déjà, un virus sans antidote : celui du multicoptère.
Ayant déjà fait un quadricoptère Quad 9 d’après le plan de Laurent, j’ai craqué pour le Hubsan X4. Ce petit insecte qui tient dans la main ne pèse que 34 g. Il est équipé de 6 gyros dits de dernière génération.

Caractétistiques techniques

Nom : Hubsan X4
Marque : Hubsan
Largeur : 76 mm
Longueur : 76 mm
4 moteurs Coreless
Gyroscope 6 axes avec sensibilité réglable
Batterie : Lipo 3,7 V 240 mAh
Emetteur : 4 voies 2,4 Ghz (livré)
Chargeur : USB à brancher sur le PC (livré)


Le Hubsan X4 est livré en prêt à voler pour moins de 50 €, avec son émetteur, une batterie et le petit chargeur USB qui se branche sur un PC.
Le moustique n'est vraiment pas gros, les moteurs sont espacés d'environ 65 mm.

Il est livré avec un émetteur type manette de jeu, un chargeur USB, une batterie et un jeu d’hélices de rechange, et bien sûr une notice (en anglais car je ne l’ai pas acheté en France).
L’émetteur n’est pas de super qualité, les manches ne sont pas très homogènes, les boutons de trim manquent eu aussi de pressions, mais dans l’ensemble, il fait son job et pour le prix, je ne devrai rien dire.
Les raccourcis pour régler la sensibilité des commandes ou le passage en mode « expert » sur le mode d’emploi sont un peu compliqués pour moi. Heureusement il existe des vidéos sur Youtube qui m’ont sauvé la vie car en voulant régler la sensibilité, j’ai malencontreusement changé le mode de mon émetteur. De mode 1, je suis passé en mode 2… Les vidéos m’ont permis de retrouver mon chemin et tout est rentré dans l’ordre.
Le châssi est superbe, très design et fonctionnel. Il de déclipe automatiquement en cas de choc, c’est super bien fait. On remet le bras en place en le pinçant entre deux doigts ou en posant le quad à l’envers.
Le vol du bourdon, non pardon, du moustique car si vous en faites l'acquisition vous verrez que dans la main, les quatre moteurs tournant au même régime, le bruit podruit est strident et s’apparente au bruit du moustique… Bref, il manque d’homogénéité comme l’émetteur mais dans un peu d’espace comme un préau d’école (c’est mon cas) le volume est suffisant pour le trimer et le prendre en main.

La coque thermoformée est magnifique, très design et épurée. Elle intègre toute l'électronique.
La couleur des hélices permet de reconnaitre l'avant de l'arrière.
Vue de dessus et de dessous. La première fois qu'on prend le X4 dans la main, on ne pense pas qu'il pourra réellement voler. Il pèse 34 g, ça semble lourd mais la puissance des petits moteurs suffit amplement.
La batterie Lipo 240 mAh se glisse dans le compartiment prévu dans le châssi, jusqu'en buttée pour ne pas modifier le centrage. La prise et les sections de câbles semblent disproportionnés. Les bricoleurs pourront facilement modifier ça pour gagner quelques dixièmes de grammes.
Les supports moteurs font office de patins d'atterrissage. Les fils d'alimentation passent à l'intérieur des bras.
Le Hubsan X4 peut évoluer dans n'importe quelle pièce de la maison. La stabilité est étonnante. Une fois trimé, on peut sans problème lâcher les manches durant plusieurs secondes. La précison est par contre assez décevante, on ne le place pas exactement à l'endroit choisi. Il est préférable de voler en mode "soft", au moins pour les premiers vols, même si le quadricopter est très mou. Le mode "pro" permet d'effectuer des flips dans tous les sens, soit volontairement en mettant les manches en buttée, soit involontairement quand on donne un ordre dans un sens puis qu'on contre aussitôt dans l'autre. C'est un mode programmé de la radio qui peut être piégeant, surtout lorsqu'on voulait simplement éviter un obstacle... La programmation donne en plus après cette combinaison un coup de gaz d'une demi-seconde...
Figure amusante avec le moustique. On s'approche doucement du plafond jusqu'à ce que les cônes d'hélices touchent la surface. On peut alors réduire les gaz, le X4 reste collé au plafond !
En cas de retour au sol un peu brutal ou de choc contre un obstacle, les bras se déclispent pour éviter la casse. Il se remettent en place avec un doigt.
En fin de batterie, après pratiquement une dizaine de minutes de vol, les petites leds clignotent. Pour recharger, on branche le cordon livré sur une prise USB du PC. Après une vingtaine de minutes, la Led s'éteind pour annoncer la fin de charge.
Décollage avec un filet de gaz, le Hubsan X4 posé sur un doigt. Le moustique est également capable de voler en extérieur, pas trop loin car il ne faut pas le perdre de vue, mais il lutte correctement.
Les hélices blanches permettent de bien identifier l'avant. Heureusement, car il suffit d'incliner le Hubsan X4 pour qu'il accélère et s'éloigne très vite.
La petite radio en 2.4 GHz porte suffisamment loin. En fait, on perdra de vue le Hubsan X4 avant la perte de réception du signal radio donc aucun souci de ce côté..

Après, attention, les passages plein badin à 10 cm du sol sont fantastiques, on tourne, on repart plein pot et à 1 mètre de soi, on cabre et on pose dans la main. Et là, on voit dans les yeux médusés des spectateurs que le virus est bien dans nos veines… Je n’ai pas l’intention de lui chercher un antidote avant longtemps. J’ai d’ailleurs dû, sans aucun doute, déjà contaminer quelques autres personnes…
Pour conclure : impossible de trouver mieux en rapport qualité / prix, prix / plaisir sur le marché, malgré les quelques petits défauts.
De cet insecte, je ne suis pas près de lâcher les manches.

Contacter l'auteur : olivier@jivaro-models.org

Kinder XXL...

Hubsan et Kinder géant...
Après Pâques, le Ricou a récupéré un gros œuf tout jaune pour ranger et surtout trimballer sa grosse mouche avec les accus, le chargeur, les moteurs et hélices de rechange, etc.
Du coup, la bestiole ne quitte plus son sac à dos et volaille un peu de partout...

Hubsan et Kinder géant... Hubsan et Kinder géant...

PS : J'ai également "ablationné" la fausse antenne en "plastocquisertàrien" de la manette de playstation pour pas la péter dans le sac...

Contacter l'auteur : gardiolo@jivaro-models.org

Mise à jour du 16 mai 2013

 
 
Home
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page
A2Pro, le fabricant