Home
Sujet ajouté le
22 juin 2007
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
Google

 
GRUMMAN G44A WIDGEON
     
Présentation : Pascal Bourguignon

Photos de l'auteur, de Romain et Laurent Berlivet
   

 

“Coup de foudre pour le Widgeon”

Lors de mes visites récentes sur les salons de Sinsheim et de Dortmund, malgré un léger fléchissement pour l'édition 2007, ils restent de loin la vitrine du modélisme européen, quelque soit la spécialité.
Il y a deux ans, j’avais déjà repéré le stand PAF Modellbau qui fourmillait de kits d’avions avec lesquels nous étions quelques copains à faire nos premières armes : des hydravions à propulsion électrique,
tels que le Donald, l'Albatross ou bien le Catalina...
Parmi les nouveautés de cette année, PAF exposait, deux modèles légendaires qui trônaient là, côte à côte,
un CL 215 Canadair de 2 m d'envergure environ et un Grumman G44A Widgeon de 2,32 m et voilà, coup de foudre.

Ce n’est pas un secret que de vous dire que je suis passionné des bimoteurs, des hydravions et encore moins si c’est un Widgeon. En effet, ma première réalisation, version parkflyer est toujours d’actualité. Mon second proto version 2 m est toujours en construction depuis deux ans. La mise au point du train pour qu’il soit amphibie et mes soucis de santé ont quelque peu retardé la suite. Toujours est-il que je rêvais de faire voler cet avion mais version grosse machine qui en impose. C’est grâce à PAF Modellbau que j’ai pu enfin réalisé mon rêve. Ce modèle est vendu en kit mais attention, ce n’est pas un RTF. Il est composé d’un fuselage en fibre époxy de très bonne facture. Les capots moteur et les ballonnets en fibre eux aussi. Les lignes de tôle et les rivets sont très bien reproduits sur toutes ces pièces de moulage. Ensuite, vous avez une aile constituée de trois panneaux, d’un stabilisateur et du volet de dérive. Tous ces éléments sont en polystyrène coffré Abachi. Les ailerons et le volet du stabilisateur sont fraisés sommairement, cela veut dire que de ce coté, il reste encore beaucoup de travail. Les fourreaux de clé d’aile sont posés et les clés d’aile en alu fournies. Le profil de l’aile utilisé est semble t’il un Clark Y modifié. En parcourant la suite, vous verrez qu’avec un peu de patiente, quelques astuces et beaucoup de passion, on peut réalisé ce modèle.

Caractéristiques
Envergure : 2,32 m
Longueur : 1,92 m
Surface alaire : 82,70 dm²
Poids : 8900 kg
Charge alaire : 107,6 g/dm²

Moteurs : 2 x Jeti Phasor 22-45-3
Controleurs : 2 x Jeti Advance 70A Opto
Batteries : 2 x 14 éléments GP 3300 mAh
Hélices : 13X8 APCE
Centre de gravité : 110 mm du bord d'attaque

Pose d'un renfort de fixation de l'aile. Préparation des couples du support moteurs.
Mise ne place des couples du support moteurs. Prolongateur du support moteurs en tiges filetées.
Préparation des puits de servos. Collage des renforts de ballonnets.
Montage à blanc des ballonnets. Les tiges carbone restent solidaires des ballonets.
Mise en place d'un servo d'aileron. Pose des renforts pour les haubans des ballonets.
Renforts de fixation des nacelles moteurs. Première mise en croix
Entoilage du panneau central et montage final des bâtis moteur.
Montage et calage des moteurs Jeti Phasor 22-45-3
et des controleurs Jeti Advance 70A Opto placés juste derrière.
Les nacelles sont très longues.
Test de peinture pour s'assurer que la couleur est bien la même que celle de l'entoilage. Masquage et peinture de l'ensemble à la bombe, c'est possible !
Le découpage des vitres contribue fortement à l'aspect réaliste. C'est du travail supplémentaire, mais quand on aime... Il faut quand même veiller à ne pas fragiliser le fuselage.
Patrick, le copain spécialiste du chalumeau a réalisé le dolly larguable. Les deux jambes verticales viennent se glisser dans des tubes immobilisés dans le fuselage. L'assemblage sans point dur permet au dolly de se détacher seul une fois que l'avion a quitté le sol.
On devine derrièrre le pilote un couple renfort indispensable Vitrages posés et mise en place des dernières finitions.
Le décor choisi reprend bien sûr celui d'un avion existant. L'instant magique où l'avion quitte le sol pour la première fois.
Une fois que le Widgeon a décollé, le dolly se détache, par gravité.
L'allure en vol est vraiment réaliste. Il faut un certain volume pour faire voler cet oiseau de 8,900 kg.
Retour au sol sur le ventre après un vol mémorable. L'émotion du premier vol se lit sur le visage...
Pose en famille, sur le terrain de Fleury la Vallée lors de la rencontre électrique de juin. Baptisé au kir de Bourgogne juste après le premier vol, il faut bien fêter ça...


La vidéo du premier vol est visible en cliquant sur l'image,
ou ici. (9,8 Mo .wmv)


 
 
 
Home
Revenir en haut
Les réalisations "perso" Des plans à télécharger ou à commander Avions, planeurs, hélicos, matériels disponibles dans le commerce Les événements aériens Des vidéos exceptionnelles, marrantes ou impressionnantes Laissez un mot sur le livre d'or
Des infos pour perfectionner ses modèles Le coin de la bidouille Les "inclassables" sont rangés ici... D'autres pages à visiter L'équipe des auteurs présents dans ces pages Contacter le webmaster
Français English Español Deutsch Italiano
  Ceský Russian Nederlands Português slovenských
D'autres sujets sont classés dans les différentes rurbiques. Cliquer sur les boutons pour y accéder.

Copyright jivaro-models.org
Locations of visitors to this page